Maroc : l’examen du dossier de l’école ayant interdit le port de voile à une élève reporté

22 novembre 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance de Kénitra a décidé de reporter à mardi prochain l’affaire concernant une école catholique qui a interdit à une élève de poursuivre les cours à cause du port de voile.

Dans une déclaration à Hespress, l’avocat Rachid Ait Belarbi a indiqué que l’interdiction faite à une élève de poursuivre sa scolarité à cause du port du voile constitue un dépassement quant aux prérogatives de la direction régionale de l’éducation nationale qui doit être au fait de ce qui se passe au sein des établissements scolaires.

Le directeur de la Fondation Don Bosco, lui, se dit "surpris par le recours à la justice", ajoutant qu’il respecte ce droit et les décisions qui seront rendues par le tribunal. Aussi, a-t-il rappelé que l’élève, "après des années dans l’établissement, connaissait son règlement interne mais s’est soudainement mise à porter le voile". Au dire du responsable, l’élève et sa mère ont droit d’avoir des convictions, mais "on ne peut pas avoir un règlement interne adapté à chaque personne".

"Les parents ont choisi cet établissement scolaire, et le fait que la mère continue d’y inscrire sa fille pendant des années signifie qu’elle en était satisfaite… L’établissement a ses propres règles… et l’élève pourrait changer d’école", a insisté le directeur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Kenitra - Voile islamique

Aller plus loin

Maroc : elle poursuit en justice son école qui lui a interdit de porter le voile

Une élève vient de porter plainte contre l’école catholique située à Kénitra qui lui a interdit de porter le voile. Le dénouement de ce dossier est attendu dans les tout...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

L’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur, une priorité pour le Maroc

Le Maroc accorde une place de choix à l’apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur. Une réforme est en cours.