Recherche

Maroc : plus de 130 000 entreprises dans la tourmente

© Copyright : DR

17 avril 2020 - 16h00 - Economie

Elles sont 131 955 entreprises marocaines, sur un total de 216 000, à mettre la clé sous la porte, du fait des effets néfastes de la pandémie du coronavirus. L’information vient d’un communiqué du ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle.

Il aura fallu 20 jours au covid-19 pour désintégrer 61 % du tissu économique national, estimé sur la base des affiliations CNSS. Un taux alarmant, quand on réalise que 808 199 salariés ont perdu leur emploi à cause de la crise.

On est loin des estimations des pouvoirs publics qui avaient prévu 430 000 pertes d’emplois à fin juin 2020. Certes, une batterie de mesures ont été mises en place pour parer à l’urgence, mais la situation dépendra en grande partie de la courbe d’évolution de l’épidémie dans le pays.

Avec le risque de récession qui plane sur la moitié de la population du globe, l’incertitude reste de mise au niveau national et il devient légitime de s’interroger sur le devenir de l’économie du royaume, surtout que la pandémie a fait plier des puissances économiques mondiales.

Indemnisation forfaitaire des salariés en arrêt d’emploi, suspension des cotisations sociales pour les entreprises en souffrance, report du dépôt de bilan et du paiement de l’IS… Ce sont autant de mesures anticipatives que le Comité de veille économique a tenu à mettre en place dans la foulée, pour amortir l’effet boomerang de la pandémie.

L’optimisme reste néanmoins de rigueur, et comme l’a annoncé le Centre marocain de conjoncture (CMC), la création du Fonds spécial de gestion de la pandémie, couplée à la solidarité de la population, "pourrait bien faire éviter la faillite à un bon nombre d’entreprises et sauver des emplois".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact