Recherche

Forte polémique en Espagne après l’intervention de la Gendarmerie marocaine sur l’îlot Leila

© Copyright : DR

4 juin 2014 - 21h09 - Maroc - Par: Jalil Laaboudi

L’intervention de la gendarmerie marocaine sur l’îlot Leila "Persil" mardi matin, pour récupérer 13 immigrants subsahariens clandestins qui venaient de s’y introduire, est vivement dénoncée par la société civile dans la péninsule ibérique. L’îlot situé à 200m des côtes marocaines et à 6 km de l’enclave espagnole de Sebta, est encore disputée par le Maroc et l’Espagne, qui en revendiquent la souveraineté en s’appuyant sur des données géographiques et historiques.

Les immigrants clandestins originaires du Tchad, de Gambie, et de République centrafricaine, étaient arrivés vers 6h du matin au rocher à bord d’une embarcation de fortune.

D’après la délégation du gouvernement de Sebta, l’opération a été menée conjointement par les forces de l’ordre des deux pays. L’intervention des autorités marocaines est justifiée. Conformément au droit maritime, c’était au Maroc d’intervenir pour assurer le sauvetage des migrants.

Un hélicoptère de la garde civile avait survolé l’îlot, avant que les forces de l’ordre ibériques ne débarquent à Persil à bord d’un bateau, témoignent les migrants, dont certains affirment avoir été maltraités par des militaires marocains.

Plusieurs ONG espagnoles dénoncent ce qu’elles appellent l’entrée illégale des forces de l’ordre marocaines dans l’îlot "Persil". En 2002, le rocher disputé par les deux pays était à l’origine d’une grave crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne.

Un projet de loi espagnol sur la régionalisation prévoit même l’inclusion de l’ilôt Leila sous la souveraineté d’une des deux villes autonomes espagnoles Sebta ou Melilla.

Mots clés: Immigration clandestine , Espagne , Ceuta (Sebta) , Melilla , Ilôt Leïla , Gendarmerie Royale , Forces Armées Royales (FAR)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact