Recherche

Le Maroc, leader francophone de l’externalisation des services

© Copyright : DR

7 mars 2021 - 06h00 - Economie - Par: J.K

L’externalisation des services s’est imposée au Maroc où, avant la crise sanitaire, elle s’est hissée au rang de sixième puissant fournisseur des devises. Cette prouesse a valu, fin janvier, à la Fédération marocaine de l’externalisation des services (Fmes), son adoption comme Fédération sectorielle statutaire externe, a affirmé la Confédération générale des entreprises marocaines (Cgem).

Ce secteur, opérationnel depuis près de 20 ans au Maroc, a fait preuve de résistance face à la crise. « En termes d’emplois, on parle de 120 000 emplois », fait part RFI, citant Youssef Chraibi, patron du groupe Outsourcia et président de la Fmes, qui ajoute : « On est le secteur le plus dynamique pour l’année 2020. On est même passé devant le secteur automobile durant cette crise ».

Le secteur a notamment tiré profit de la crise, offrant ses services aux donneurs d’ordre qui ont davantage besoin de solutions pour minimiser leurs coûts. Ainsi, « la transformation numérique s’est accélérée, le ‘e-commerce’ a connu un boom sans précédent et dans le secteur qu’on sert le plus », s’est félicité Youssef Chraibi.

En dehors des télécommunications, l’externalisation se développe également dans d’autres secteurs, dont celui de la banque. « Depuis 5 ou 6 ans, on a commencé à faire pratiquement l’externalisation de tout le back office bancaire. On traite aujourd’hui tout ce qui est chèques, trade finance, dossiers juridiques clients, contentieux[…] Tout cela est totalement externalisé par les banques populaires régionales et depuis 4 ans. On a commencé à explorer le marché international », explique Hassan Charaf, directeur Développement commercial de Business Process Outsourcing (BPO).

Ainsi, des contacts sont établis avec des banques allemandes, françaises, suisses ou indiennes. Si l’Afrique anglophone est au premier rang en ce qui concerne l’externalisation des services, le Maroc reste le meneur dans les pays francophones, suivi d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, Madagascar ou encore le Sénégal.

Mots clés: Banques , Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) , Externalisation , Internet

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact