Le Maroc, première destination de l’outsourcing en Afrique

3 février 2021 - 12h40 - Ecrit par : A.S

Avec 50 % de parts de marché, le Maroc se distingue comme une destination « haut de gamme », expert dans les prestations à plus forte valeur, contrairement à une place de destination Low Cost, a indiqué Youssef Chraiba, le président de la Fédération marocaine de l’externalisation des services. En dépit « des offres agressives » de concurrence en matière de prix, le royaume maintient son leadership de l’outsourcing francophone.

Lors d’un webinaire sur les perspectives du secteur, M. Chraiba a mis l’accent sur le développement connu par le secteur entre 2015 et 2019, où 120 000 emplois ont été créés, soit une augmentation de 9 %. Sur la même période, le chiffre d’affaires adopté était de plus de 14 milliards de dirhams (MMDH) en 2019. De plus, le secteur a occupé la troisième place en termes de CA à l’export.

Malgré la crise sanitaire, le secteur tient bon, avec « un très fort rebond » de l’activité au dernier trimestre 2020. Rappelant l’historique du secteur qui a « démarré au Maroc il y a un peu plus de 20 ans, avec 2 principaux segments », le président de la Fédération marocaine de l’externalisation des services (FMES) a précisé que le secteur de l’outsourcing « ne peut plus être réduit à des verticaux comme l’IT ou le CRM ». Il recouvre désormais l’externalisation de l’ensemble des métiers de services à valeur ajoutée.

La vice-présidente de la CGEM, Ghita Lahlou, a quant à elle souligné que le secteur de l’outsourcing s’est bien développé pour se faire une place au milieu des fédérations de la CGEM. Mettant en avant le rôle primordial de l’Offshoring pendant cette période de crise, Ghita Lahlou affirme que le secteur est un grand fournisseur d’emplois, une source de devises et ainsi, un levier de stabilité de la balance commerciale.

La FMES englobe l’ensemble des entreprises exerçant dans les métiers de l’externalisation des services au Maroc. Sa cooptation par la CGEM intervient suite à la décision du Conseil d’administration de la Confédération, le 24 septembre 2020.

Tags : Exportations - Emploi - Offshoring - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc ambitieux pour sa croissance

Le Haut Commissariat au plan dans l’un des 3 scénarios pour le de développement durable du Maroc, estime que le royaume pourrait retrouver une vigueur économique après la crise du...

Maroc : les grandes lignes du plan de relance sur la sortie de crise désormais connues

Le nouveau "Pacte pour la relance économique et l’emploi", lancé jeudi 6 août dernier lors de la 9e réunion du Comité de veille, vise à répondre à un enjeu de taille : aider au...

Covid-19 : l’offshoring fortement impacté par la crise sanitaire

La crise du covid-19 n’a épargné aucun secteur. L’offshoring subit les conséquences de la propagation de la pandémie. Une baisse du chiffre d’affaires est annoncée pour le mois...

Les call centers marocains doivent s’adapter ou mourir

La loi française sur le démarchage téléphonique a été rendue publique le 25 juillet dernier. Cette loi encadre désormais les activités des call center de même que les acteurs...

Nous vous recommandons

Où en est le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni ?

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, poursuit ses efforts en vue de la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni. Le lieu d’implantation de l’usine qui fabriquera les câbles...

Le post hilarant de Ziyech après sa non convocation en équipe nationale

L’international marocain Hakim Ziyech fait partie des joueurs non sélectionnés par l’entraîneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Une décision qui a provoqué un large...

Visas : la France « fait une grave faute à l’égard du Maroc »

L’ancien député socialiste, Julien Dray déplore la décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens et le fait qu’elle ait mis « tout le Maghreb dans le même sac...

La princesse Lalla Hasna citée dans l’enquête des « Pandora Papers »

Plusieurs personnalités africaines, dont des Marocains, auraient dissimulé des sociétés dans des juridictions secrètes, principalement dans des pays riches. C’est ce que révèle une enquête dénommée « Pandora Papers » du Consortium international des journalistes...

Royal Air Maroc augmente la cadence

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) s’apprête à lancer de nouveaux vols en provenance de dix villes européennes dont Milan, Toulouse ou encore Bruxelles.

TGV Casablanca-Agadir : les études déjà achevées

La ligne de train à grande vitesse reliant Casablanca à Agadir coûtera plus de 75 milliards de dirhams, a affirmé le ministre du Transport et de la Logistique.

Gazoduc : l’Algérie ferme le robinet au Maroc

L’Algérie vient de mettre fin au suspense. Elle a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre, fermant ainsi le robinet à son voisin de...

Hiba Abouk rend hommage aux hommes de sa vie (Photos)

Cinq semaines après son accouchement, Hiba Akouk, la femme de Achraf Hakimi, a partagé un cliché de son dernier fils Naim, né le 12 février 2022, mais également une photo du papa et du grand frère...

Espagne : le port du hijab se normalise dans les écoles publiques

Le port du hijab par les musulmanes, membres du corps enseignant dans les écoles publiques en Espagne, relève de plus en plus de la normalité. La situation ne semble pas surprendre, d’autant que la communauté musulmane en Espagne dépasse les deux millions...

Football : l’Algérie se prépare pour son match au Maroc

L’Algérie affronte Djibouti, le jeudi 2 septembre à Blida (20h), et le Burkina Faso, le mardi 7 septembre à Marrakech (Maroc). En marge de ces deux rencontres, la sélection algérienne de football a entamé ce lundi son stage de...