Maroc : un extrémiste lié à Daech arrêté avec l’aide des Etats-Unis

18 décembre 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un extrémiste lié à l’organisation terroriste Daecha été arrêté jeudi par les services du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) à Salé en collaboration avec les États-Unis.

Dans un communiqué, le BCIJ indique que l’arrestation de cet individu et la mise en échec de son projet terroriste « interviennent dans le cadre des efforts continus déployés par les services sécuritaires marocains pour faire face aux dangers de l’extrémisme violent et lutter contre les menaces terroristes ».

Cette interpellation a été menée en collaboration avec les États-Unis, tient à rappeler le communiqué, selon lequel le suspect avait préparé un contenu numérique dans lequel il prête allégeance à l’émir présumé de l’organisation terroriste « Daech » et avait planifié son départ vers les camps de cette organisation avant « d’adhérer à un projet terroriste au Maroc en utilisant des engins explosifs ».

A lire  : Maroc : plusieurs individus pro-Daech arrêtés dans plusieurs villes

Lors des perquisitions menées dans son domicile, les agents ont mis la main sur des appareils électroniques, du matériel et des restes de produits soupçonnés d’être utilisés dans la préparation d’explosifs. Ces éléments doivent être soumis aux expertises scientifiques, est-il précisé.

Âgé de 24 ans, le suspect a été placé en garde à vue et sera présenté à la justice dès la fin de l’enquête en cours.

Sujets associés : États-Unis - Terrorisme - Salé - Etat islamique - Daech - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Des attentats évités au Maroc grâce aux Etats-Unis

Une brigade spéciale de la direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a interpellé jeudi, un partisan de Daech à Casablanca. Selon les renseignements reçus des...

Mohammed VI félicite le BCIJ après le démantèlement de la cellule terroriste

Plusieurs responsables sécuritaires se sont rendus au siège du Bureau Central d’investigation judiciaire (BCIJ) pour féliciter son directeur pour le démantèlement de la dernière...

Maroc : l’arrestation d’un homme a évité une attaque à la voiture piégée

Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a interpellé tôt mercredi, un extrémiste affilié à l’organisation dite « État islamique ». Il serait impliqué dans la...

Le BCIJ, version marocaine du FBI américain

Le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), version marocaine du FBI américain, a été inauguré vendredi en présence du ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...