Maroc : les autorités sévissent contre la falsification de marques

10 mai 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Sept personnes ont été arrêtées par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda. Ils sont soupçonnés d’appartenir à un réseau criminel spécialisé dans la falsification de marques commerciales et l’usage de conditionnements impropres à la santé pour le stockage des denrées alimentaires.

L’intervention a été menée en même temps dans cinq entrepôts de stockage des denrées alimentaires et dans une imprimerie à Oudja. Et ceci, grâce à des informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, a indiqué la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Lors de la perquisition, de grandes quantités de produits alimentaires et de consommation déjà expirés ont été trouvés.

Dans l’imprimerie, les produits déjà expirés reçoivent un nouvel emballage avec de nouvelles dates avant leur stockage, en violation des règles de santé et de sécurité comme l’exige l’entretien de ces catégories d’aliments. Au nombre des objets saisis, figurent un ordinateur, un ensemble d’autocollants de marques commerciales frauduleux réalisés dans l’imprimerie, un matériel d’emballage et une somme de 290 000 dirhams.

Actuellement, les individus interpellés et âgés entre 27 et 48 ans, sont soumis à une enquête judiciaire afin de faire toute la lumière sur cette activité criminelle, souligne la DGSN, précisant que l’enquête est menée sous la supervision du parquet compétent.

Sujets associés : Oujda - Alimentation - Arnaque - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Maroc : un faux certificat de célibat pour se remarier

Deux fonctionnaires ont été interpellés et placés en détention à la prison locale de Safi. Il leur est reproché la falsification d’un certificat de célibat.

Maroc : 20 ans de prison pour des faussaires d’actes notariés

Reconnus coupables de falsification d’actes notariés revêtus de cachets des administrations publiques, 3 individus ont écopé chacun d’une peine de 20 ans de prison ferme. Le...

Prison et grosses amendes pour une affaire de faux visas Schengen à Fès

Le tribunal de première instance de Fès a condamné les principaux accusés dans l’affaire des faux visas Schengen à différentes peines de prison. Quinze autres accusés, dont cinq...

Berrechid : il risque gros pour falsification de documents officiels

La police judiciaire de Berrechid a procédé lundi, à l’arrestation de deux individus pour une affaire de falsification de documents officiels relatifs à l’établissement de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : les raisons de la flambée du prix des volailles

La flambée des prix des volailles au Maroc serait due à la chaleur, la saison estivale et la multiplication des intermédiaires. C’est du moins l’explication qu’avance la fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa).

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.