Maroc : les fêtes de fin d’année n’auront pas lieu

18 décembre 2020 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le nouvel an ne pourra pas être célébré cette année. Les autorités marocaines ont annoncé le maintien du couvre-feu et l’interdiction de tous les rassemblements.

Cette année, il va falloir se résoudre à laisser les fêtes de fin d’année de côté. Les Walis et gouverneurs ont reçu l’ordre de ne pas baisser la garde et d’éviter tout rassemblement public.

Ainsi, le couvre-feu sera maintenu, car le risque d’une nouvelle vague de contaminations n’est pas à écarter durant cette période.

Cette décision est un nouveau coup dur pour les professionnels du tourisme, qui espéraient un allègement des restrictions permettant aux Marocains de se déplacer librement à travers le Royaume.

Sujets associés : Tourisme - Spectacle - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Maroc/Nouvel an sous couvre-feu : les professionnels du tourisme redoutent des pertes énormes

Marrakech sous couvre-feu pour le nouvel an, la mesure pourrait bien être généralisée à l’ensemble du territoire national, compromettant les fêtes de fin d’année. Hôteliers et...

Maroc : une fin d’année difficile pour les pâtissiers

Il y a encore un an, la période des fêtes de fin d’année rimait avec débordements et rentrées d’argent chez les pâtissiers qui fixaient la date au-delà de laquelle, plus aucune...

Molenbeek fête le nouvel an amazigh

L’association Marbel prolonge les festivités du nouvel an en organisant, à Molenbeek, le Nouvel An berbère. Ce sera le vendredi 10 janvier au château du Karreveld.

Marrakech, destination des stars pendant les fêtes de fin d’année

Comme à la veille de chaque nouvel an, la ville de Marrakech accueille un nombre impressionnant de personnes venant du monde entier, mais également, des événements majeurs qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tourisme : le Maroc voit grand pour le second semestre

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a réuni mercredi à Casablanca ses délégués à l’étranger pour faire le point des activités menées dans le cadre de la relance des marchés touristiques et mutualiser les efforts pour le second semestre 2022.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Ambitieux, le Maroc vise 26 millions de touristes en 2030

La ministre du Tourisme Fatim-Zahra Ammor a procédé au lancement des travaux de la nouvelle feuille de route du secteur avec la Confédération Nationale du Tourisme et ses principales associations et fédérations membres.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : forte hausse des recettes touristiques

À fin mai dernier, les recettes de l’activité touristique se sont établies à 20 milliards de dirhams, en progression de 173,1 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Mustapha El Atrassi quitte la scène artistique avec un message poignant

L’humoriste franco-marocain Mustapha El Atrassi s’est retiré de la scène artistique de la façon la plus inattendue. Il décrit un métier qui l’a détruit chaque jour de l’intérieur.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.