L’Algérie en perte de vitesse, le Maroc affirme son attractivité

3 septembre 2021 - 11h54 - Ecrit par : S.A

Alors que l’Algérie verse dans des attaques verbales et accusations contre sa sécurité nationale, baigne dans une instabilité politique, rompt ses relations diplomatiques avec son voisin de l’Ouest, le Maroc s’évertue à attirer les investisseurs étrangers, devenant le leader économique du Maghreb.

À l’heure où les investisseurs étrangers (l’Allemand Volkswagen et le Sud-coréen Hyundai…) quittent l’Algérie, le Maroc mène une politique d’attractivité et ça lui réussit plutôt bien. De plus, le royaume a développé des infrastructures (routes, autoroutes, ports…) pour attirer ces investisseurs. Pendant ce temps, l’industrie du montage des véhicules neufs perd du terrain en Algérie. Le Maroc profite de cette situation pour s’imposer comme le hub régional au Maghreb et Afrique du Nord en matière d’industrie automobile, commente Algérie Part. À titre d’exemple, la marque allemande OPEL s’apprête à produire au Maroc dans l’usine de Kénitra, Opel Rocks·e, un nouveau modèle de véhicule 100 % électrique.

À lire : L’Algérie accuse le Maroc de nuire à son économie

Avec les investisseurs chinois, trois nouvelles usines de voitures électriques seront implantées dans le royaume. Le constructeur automobile chinois Build your Dream (BYD) annonçait la prochaine implantation d’une usine de voitures électriques près de Tanger après la tenue du Forum Chine-Afrique à Marrakech en 2017. Dans ce sens, un protocole d’accord avait été signé le 9 décembre 2017 en présence du roi Mohammed VI, pour la construction de trois autres usines – batteries électriques, bus et camions électriques et enfin trains électriques – près de Tanger, dans la future Cité Mohammed VI-Tanger Tech.

À lire : Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

Le Maroc attire aussi les investisseurs français. Les constructeurs Renault et le groupe PSA ont eux aussi lancé des projets dans le royaume, respectivement en 2008 et en 2015. Le développement de l’automobile permet au pays de renforcer son économie. Le secteur rapporte 6,5 milliards d’euros de recettes. Des résultats qui ont permis au Maroc de figurer dans le top 5 des exportateurs de voitures vers l’Union européenne (283 614 véhicules, 7,8 % des importations de l’UE), derrière la Turquie, le Japon, la Corée du Sud et la Chine et d’ambitionner d’ailleurs de détrôner l’Empire du Milieu.

Tags : Investissement - Algérie - Maghreb

Aller plus loin

L’Algérie veut renforcer la sécurité au niveau de ses frontières

Quelques jours après la rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie entend dynamiser sa diplomatie. Dans ce sens, le gouvernement a adopté en conseil des ministres lundi...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le...

Maroc-Algérie : quid de l’impact sur les échanges commerciaux ?

L’Algérie a récemment rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en raison « d’actes hostiles » envers elle. Cette rupture produira-t-elle un impact sur les échanges...

« L’Algérie est jalouse du Maroc »

En marge de la présentation des candidats pour les élections législatives et communales dans la province de Khouribga, le secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité...

Nous vous recommandons

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Le Maroc conditionne l’ouverture des frontières

Les autorités marocaines espèrent une amélioration de la situation épidémiologique au royaume et dans le monde, pour rouvrir les frontières dans les prochaines semaines.

Un défilé d’Yves Saint Laurent en plein désert au Maroc scandalise

Kering, groupe français possédant la marque de luxe Yves Saint-Laurent, a choqué les internautes après avoir organisé un défilé de mode dans le désert d’Agafay à une cinquantaine de kilomètres de Marrakech...

Le FMI octroie une aide au Maroc

Le Maroc devrait recevoir ce lundi 1,2 milliard de dollars de la part du Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre du Droit de tirage spécial (DTS). Ces fonds permettront de renforcer les réserves en devises du...

Le Maroc facilite la vie aux promoteurs immobiliers

Le Maroc vient de mettre à jour les textes concernant la conformité des plans de construction dans les villes, pour faciliter la vie aux promoteurs immobiliers.

Air Algérie veut détrôner Royal Air Maroc en Afrique

Pour concurrencer Royal Air Maroc, Air Algérie a décidé de renforcer sa position en Afrique. La compagnie nationale algérienne a revu mercredi dernier, son programme de vols vers cette destination, chasse gardée depuis de nombreuses années de la compagnie...

Maroc : les températures frôlent les 50 degrés !

Une vague de chaleur est attendue ce week-end dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures pouvant dépasser 50 °C. Un dôme de chaleur est à l’origine de cette vague de chaleur.

Covid-19 au Maroc : des signes d’une amélioration de la situation

Le Maroc est aux prises avec sa troisième vague d’infections liées au Covid-19 : 5 043 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été enregistrés à la date du 9 août 2021, selon les chiffres du ministère de la Santé. Une aggravation de l’épidémie qui se traduit...

Dlimi Airlines, nouvelle compagnie marocaine, prépare la saison estivale

Après avoir demandé une licence d’exploitation auprès de la Direction générale de l’aviation civile, la nouvelle compagnie marocaine Dlimi Airlines se prépare pour la saison estivale. Dans ce sens, elle envisage d’acquérir deux avions auprès du constructeur...

La Citroën AMI « made in Morocco » s’attaque au marché britannique

Après la France l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la petite Citroën AMI, produite au Maroc, va s’attaquer au Royaume-Uni dès 2022. Plusieurs clients britanniques ont déjà manifesté leur intérêt pour la voiture 100 %...