Grosse amende pour Global Nexus SA

28 juin 2020 - 00h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Après avoir fait l’objet de plusieurs plaintes, Global Nexus SA a été doublement sanctionné. Outre le retrait de son agrément, cette société qui gère le fonds d’investissement Green Inno Invest a écopé d’une amende de 1 million de DH.

L’Autorité marocaine des marchés financiers n’a pas hésité avant de prononcer les sanctions contre Global Nexus SA en attendant que le ministère des Finances ne les valide.

Tout est parti d’une plainte qu’elle a reçue dans ses locaux le 1ᵉʳ avril 2019. En tout, cinq griefs ont été retenus contre cette société que dirige Hynd Bouhia à savoir le non-respect des obligations des sociétés de gestion en matière de traitement des souscriptions, la violation de l’obligation des sociétés de gestion de ne pas utiliser les actifs gérés pour compte propre.

À ces charges s’ajoutent la violation des principes de primauté des intérêts des porteurs de parts, de traitement équitable des porteurs et des stipulations du règlement de gestion de l’OPCC concerné, le non-respect de certaines règles relatives à la gestion de la relation avec l’AMMC et certaines règles relatives aux moyens humains et organisationnels des sociétés de gestion.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hynd Bouhia - Ministère de l’Economie et des Finances - Sanction

Aller plus loin

Iflix n’est plus disponible au Maroc

Iflix n’est plus disponible au Maroc. La plateforme de streaming vidéo n’a plus le droit de proposer ses services suite au retrait de son agrément par l’autorité du secteur de...

Maroc : arrestation de Hynd Bouhia

Après son arrestation samedi 20 juin, Hynd Bouhia, l’ex-directrice générale de la Bourse de Casablanca actuellement placée en garde à vue pour "abus de confiance, abus de biens...

Nouveaux rebondissements dans l’affaire Global Nexus (Hynd Bouhia)

La société Sefania et le Holding H&A ont retiré leurs plaintes contre Hynd Bouhia, suite à un arrangement à l’amiable entre les parties. Les plaignants ont reçu des chèques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Maroc : le gouvernement prévoit une aide au logement

Le gouvernement prévoit dans le budget 2023 la mise en place d’une aide pour le soutien au logement au profit des acquéreurs éligibles.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Impôts : des procédures simplifiées pour les MRE

La simplification des procédures administratives pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a permis à ces derniers de se mettre à jour vis-à-vis de l’administration fiscale, a déclaré Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances.

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.