Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

8 août 2022 - 10h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Il s’agit pour le gouvernement de porter assistance directement aux familles qui désirent acquérir un logement. Car selon le projet de loi des finances (PLF 2023) en préparation, il n’est pas évident d’évaluer toutes les conséquences des incitations fiscales sur les plans économique et social.

À lire : Immobilier au Maroc : bientôt l’expiration de l’incitation fiscale

C’est la raison pour laquelle le gouvernement envisage qu’en lieu et place des exonérations fiscales destinées aux propriétaires, il faut une mesure qui touche directement les familles. Le sujet avait été évoqué en octobre 2021 par le ministre chargé du budget Fouzi Lekjaa, lors d’une séance de réponses aux questions des députés à propos du PLF 2022.

À lire : Maroc : cadeau fiscal pour le placement collectif immobilier

À l’époque, il avait annoncé que le gouvernement travaillait pour mettre sur pied de nouvelles mesures pour promouvoir le logement social et soulager aussi bien les acquéreurs que les promoteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Gouvernement marocain

Aller plus loin

Les Marocains se ruent (à nouveau) sur l’immobilier

Au premier trimestre 2021, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a grimpé de 1,8% en glissement annuel. C’est ce qui ressort d’une note de Bank Al-Maghrib (BAM) et...

Immobilier au Maroc : baisse de l’offre et hausse de la demande

Au Maroc, un déséquilibre s’observe entre l’offre et la demande sur le marché. Quant aux prix, ils ont connu une légère hausse. C’est ce qui ressort du bilan trimestriel du...

La Belgique enquête sur les biens des Marocains au Maroc

Plusieurs bénéficiaires de logements sociaux en Belgique sont également propriétaires de biens immobiliers à l’étranger, notamment au Maroc. C’est ce qu’a révélé une enquête...

Immobilier au Maroc : les explications d’un expert sur les vices cachés

Après l’achat d’un bien immobilier, des vices cachés peuvent être constatés. Dans une interview accordée à la MAP, le Directeur général du cabinet GUI4, expert en immobilier et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

5 000 Marocains deviennent propriétaires grâce à l’aide du gouvernement

Sur les 54 000 demandes d’aide au logement enregistrées sur la plateforme dédiée à cet effet, 5 000 ont été déjà acceptées, a annoncé Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Habitat.

Maroc : l’aide au logement crée des mécontents

Alors que les primo-acquéreurs ont favorablement accueilli le nouveau programme d’aide au logement, les promoteurs immobiliers, eux, préfèrent jouer la carte de la prudence. Ils invitent le gouvernement à revoir les conditions pour rendre l’offre plus...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.