Maroc : le bijou de la marine royale en maintenance

25 septembre 2020 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

La frégate furtive multi missions marocaine Mohammed VI classe FREMM, est en arrêt technique. Le vaisseau amiral de la marine royale, est admis aux chantiers de Naval Group (ancien DCN) pour son maintien en condition opérationnelle, conformément au contrat entre le Royaume et Naval Group.

Elle a été remplacée par la frégate 611 Mohammed V classe Folréal lors des manœuvres qui ont eu lieu le 15 septembre dernier au large des côtes atlantiques du royaume, entre la marine marocaine et la base maritime expéditionnaire de la sixième flotte de l’US Navy, l’USS Hershel « Woody » Williams fait savoir Maghreb Intelligence, ajoutant que deux navires patrouilleurs sont attendus prochainement par la marine marocaine pour renforcer sa capacité de surveillance des eaux territoriales.

A ce propos, le contrat de 260 millions d’euros pourrait tomber dans les poches du patrouilleur français OPV Classe Gowinalors au détriment du patrouilleur espagnol Avanti 1400 du chantier naval Navantia à Cadix qui, jusqu’à fin 2019 emportait la conviction des Marocains.

La décision ne devrait pas tarder, conclut la même source.

Sujets associés : Maritime - Défense - Armement - Frégate Mohammed VI - Logistique

Aller plus loin

Désintérêt du Maroc pour les frégates italiennes de type Fremm ?

Le Maroc semble se désintéresser pour les frégates FREMM multi-missions produites par la compagnie maritime italienne Fincantieri qu’il voulait acheter depuis 2021.

Le Maroc veut acheter deux frégates italiennes

Le Maroc s’active pour l’acquisition de deux frégates italiennes de type Fremm avec des capacités exceptionnelles de lutte anti-sous-marine. De quoi renforcer son armement.

La Marine Royale Marocaine va acquérir un patrouilleur en Haute mer

La Marine Royale Marocaine vient de passer la commande d’un patrouilleur de dernière génération auprès de l’espagnol Navantia. Il s’agit d’un navire de combat, de défense, de...

Exercice naval conjoint entre le Maroc et Pakistan

La frégate marocaine Allah Ben Abdellah a participé le 26 novembre dernier, à un exercice conjoint avec son homologue pakistanais ALAMGIR 260 dans l’océan Atlantique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc établit une nouvelle zone militaire au Nord

Le Maroc va se doter d’une nouvelle zone militaire dans le nord du pays. De quoi quadriller davantage le territoire national.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.