Maroc : le bijou de la marine royale en maintenance

25 septembre 2020 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

La frégate furtive multi missions marocaine Mohammed VI classe FREMM, est en arrêt technique. Le vaisseau amiral de la marine royale, est admis aux chantiers de Naval Group (ancien DCN) pour son maintien en condition opérationnelle, conformément au contrat entre le Royaume et Naval Group.

Elle a été remplacée par la frégate 611 Mohammed V classe Folréal lors des manœuvres qui ont eu lieu le 15 septembre dernier au large des côtes atlantiques du royaume, entre la marine marocaine et la base maritime expéditionnaire de la sixième flotte de l’US Navy, l’USS Hershel « Woody » Williams fait savoir Maghreb Intelligence, ajoutant que deux navires patrouilleurs sont attendus prochainement par la marine marocaine pour renforcer sa capacité de surveillance des eaux territoriales.

A ce propos, le contrat de 260 millions d’euros pourrait tomber dans les poches du patrouilleur français OPV Classe Gowinalors au détriment du patrouilleur espagnol Avanti 1400 du chantier naval Navantia à Cadix qui, jusqu’à fin 2019 emportait la conviction des Marocains.

La décision ne devrait pas tarder, conclut la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maritime - Défense - Armement - Frégate Mohammed VI - Logistique

Aller plus loin

Armements : des radars TPS-77 MRR pour le Maroc

Le Maroc veut sécuriser son territoire aérien et prévenir toute attaque extérieure. A ce titre, le Royaume aurait signé un nouveau contrat pour renforcer les capacités de...

Désintérêt du Maroc pour les frégates italiennes de type Fremm ?

Le Maroc semble se désintéresser pour les frégates FREMM multi-missions produites par la compagnie maritime italienne Fincantieri qu’il voulait acheter depuis 2021.

Exercice naval conjoint entre le Maroc et Pakistan

La frégate marocaine Allah Ben Abdellah a participé le 26 novembre dernier, à un exercice conjoint avec son homologue pakistanais ALAMGIR 260 dans l’océan Atlantique.

Le Maroc veut renforcer sa coopération militaire avec les Etats-Unis

Une rencontre de haut niveau s’est déroulée, mardi à Rabat, entre Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Maroc : Création de zones pour la production d’armes et de munitions

Le Maroc vient d’autoriser la création de deux zones industrielles militaires. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu samedi à Casablanca et présidé par le roi Mohammed VI.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.