Maroc : mauvaise surprise pour les automobilistes ce matin

1er mars 2021 - 08h00 - Economie - Ecrit par : J.K

À la faveur de la reprise progressive de l’activité économique, l’on observe à l’échelle mondiale une tendance à la hausse des prix des carburants et qui pourrait s’amplifier dans les semaines à venir. Si en Europe, une hausse des prix du pétrole a été observée vers la fin de semaine dernière, plusieurs analystes annoncent le même phénomène au Maroc, ce 1ᵉʳ mars.

Avec la pandémie, les compagnies pétrolières en surproduction se sont retrouvées avec un important stock de carburant, les contraignant à vendre à perte. Mais, celles-ci, depuis quelque temps, profitant de l’allègement de la pandémie, la découverte des vaccins anti-Covid et la reprise progressive de l’activité économique, ont accéléré leur production, augmentant par la même occasion les prix. C’est le cas par exemple des États-Unis dont les réserves du pétrole brut ont augmenté avec 1,3 million de barils de plus, indique l’Agence américaine d’Information sur l’Énergie (EIA).

La conséquence de cette hausse des prix du pétrole est immédiate, avec les coûts de plusieurs produits qui ont grimpé, notamment, ceux des matières agricoles ou encore les huiles végétales (soja, tournesol…). C’est le cas de Lesieur-Cristal qui a augmenté les prix de son huile de table, invoquant le renchérissement des prix des matières premières, ce qui lui a valu un boycott de son produit sur les réseaux sociaux.

Ainsi, dès ce lundi 1ᵉʳ mars, selon les professionnels, le prix du gasoil devrait monter d’environ 33 centimes tandis que l’essence devrait voir son prix au litre grimper de 34 centimes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Energie - Pétrole - Carburant

Aller plus loin

Carburant : vers un bras de fer Conseil de la concurrence-pétroliers

Le Conseil de la concurrence a convoqué les pétroliers accusés de «  pratiques anticoncurrentielles  ». D’ores et déjà, l’avocat du pétrolier ZIZ, Kamal Habachi, annonce qu’il...

Maroc : une mauvaise nouvelle attend les automobilistes

Après avoir connu une baisse en mai dernier, les prix du carburant connaissent une forte augmentation. La hausse est de 70 centimes en moyenne et ce n’est que le début.

Maroc : polémique autour de la hausse des prix à la pompe

Face aux rumeurs faisant état d’une probable augmentation des prix à la pompe, le président de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants libres des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.