Maroc : Le mystère du lion de l’Atlas résolu

10 janvier 2024 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

On en sait un peu plus sur les rumeurs sur la réapparition près de Khénifra d’un lion de l’Atlas, une espèce considérée comme éteinte dans les années 1930.

L’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) tente de couper court aux rumeurs sur la réapparition près de Khénifra d’un lion de l’Atlas. Mardi, elle a, dans un communiqué, écarté l’hypothèse d’attaques de lions dans les régions de Khénifra (commune de Sebt Ait Rahou, tribu Ait Boukhayou) et d’Oulmès (Forêts de Tifoughaline et Bouquachmir), rapporte La MAP. De nombreux témoignages avaient été recueillis à ce sujet. Pour en arriver à cette conclusion, l’ANEF dit avoir réalisé une mission de prospection approfondie sur le terrain. Les autorités locales et la gendarmerie royale ont été mises à contribution.

À lire :Rumeurs sur la réapparition d’un Lion de l’Atlas près Khénifra

Des recherches de terrain visant à localiser des traces sur les localités signalées et les zones avoisinantes, ainsi qu’à recueillir des informations complémentaires auprès des personnes ressources ont été ainsi menées. Il ressort de l’analyse des empreintes découvertes dans les espaces naturels voisins qu’elles appartiennent à des spécimens de la famille des canidés, probablement un chien ou un loup doré d’Afrique du Nord.

À lire :Dinosaures dans l’Atlas : Une enigme de 160 millions d’années

L’ANEF affirme par ailleurs que l’autopsie pratiquée sur un agneau à Oulmès, présumé avoir été attaqué par un lion selon des témoignages locaux, a révélé que les marques de morsure ne correspondent pas à celles d’un lion. Ces morsures « sont relativement petites, excluant ainsi toute implication de la part d’un grand félin et correspondant plutôt à un canidé », explique-t-elle. Le balayage drone effectué selon un plan de vol couvrant les forêts bordant les zones de témoignage s’est aussi avéré infructueux.

À lire : L’Algérie veut s’approprier les Lions de l’Atlas

L’ANEF ajoutera que ses équipes poursuivent leurs enquêtes de terrain et restent attentives à tout témoignage ou observation d’animaux sauvages en vue de vérifier leur véracité et agir en conséquence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Khénifra - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Maroc : la rumeur de la présence du Lion de l’Atlas sème la panique

Malgré le démenti, des rumeurs persistantes font état de la présence du « Lion de l’Atlas » dans la province de Ouarzazate, suscitant la peur et la panique au sein des...

Dinosaures dans l’Atlas : Une enigme de 160 millions d’années

Des chercheurs marocains ont découvert de nouvelles empreintes de dinosaures au sommet des montagnes de l’Atlas.

Maroc : attaques animales inexpliquées à Khenifra

Un éleveur sexagénaire affirme avoir été attaqué par un animal sauvage semblable à un lion près de Douar Amrous dans la province de Khenifra.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Ces articles devraient vous intéresser :

Qualification du Maroc : « un vrai triomphe », selon Jack Lang

Le président de l’institut du monde arabe, Jack Lang, a salué la détermination, la force et l’intelligence des Lions de l’Atlas, après leur qualification aux huitièmes de finale de la coupe du monde.

Amine Adli présente ses excuses aux Marocains

Amine Adli s’est confié sur l’élimination précoce de l’équipe marocaine en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire, exprimant sa déception et espérant de meilleures performances des Lions de l’Atlas dans l’avenir.

Zakaria Aboukhlal rêve de participer au Mondial

À quelques jours du démarrage du Mondial au Qatar, l’international Zakaria Aboukhlal, qui évolue à Toulouse, s’est exprimé sur ses ambitions au club et son désir de participer à sa toute première coupe du monde.

Le conseil de Walid Regragui à Sofyan Amrabat

Après sa brillante participation à la coupe du monde Qatar 2022, l’international marocain Sofyan Amrabat est dans le viseur de plusieurs clubs européens qui souhaitent le recruter lors du prochain mercato. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas Walid...

Un club anglais veut absolument Zakaria Aboukhlal

Une équipe anglaise vient de jeter son dévolu sur une étoile montante du football marocain, Zakaria Aboukhlal. Le transfert pourrait se faire rapidement si un accord financier est trouvé.

CAN 2024 : l’équipe du Maroc sous haute surveillance

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) accorde une importance particulière à la sécurité des Lions de l’Atlas, actuellement en Côte d’Ivoire pour participer à la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Romain Saïss : Fin de règne ?

Le latéral droit marocain du PSG Achraf Hakimi est pressenti pour devenir le prochain capitaine des Lions de l’Atlas en remplacement de Romain Saïss qui pourrait marquer son retour en équipe nationale. Le défenseur central d’Al-Shabab FC a manqué le...

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Mondial 2026 : le Maroc dans un groupe a priori facile, mais attention

Le tirage au sort pour les prochains matchs de l’équipe du Maroc dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 a eu lieu hier en Côte d’Ivoire. Malgré un groupe d’apparence facile, les Lions de l’Atlas devront se méfier.