Maroc : Nicki Minaj fait polémique au Festival Mawazine

26 mai 2024 - 11h30 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

Le prix d’entrée pour le concert de la rappeuse américaine Nicki Minaj au prochain Festival Mawazine Rythmes du Monde à Rabat fait polémique.

Les organisateurs du Festival ont fixé le prix des billets pour le concert de la chanteuse américaine Nicki Minaj sur la scène de Souissi à 1400 dirhams. Cette décision a déclenché une vague de critiques sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes jugent ce prix excessif.

Le concert de Nicki Minaj à Mawazine a également suscité une large controverse en raison de l’image de la chanteuse. Des militants et des célébrités marocaines ont exprimé leur indignation de la voir invitée au festival, arguant que ses chansons contiennent des paroles et des images indécentes qui ne correspondent pas du tout aux valeurs marocaines.

A lire : Le Festival Mawazine au coeur d’une nouvelle polémique

Et comme chaque année, des appels au boycott de Mawazine circulent sur les réseaux sociaux. Cette année, ces appels prennent une dimension particulière en raison de la guerre israélienne contre la bande de Gaza. Plusieurs Marocains ont lancé un hashtag comprenant la phrase « Ne danse pas sur la blessure de tes frères » pour exprimer leur refus de participer à un festival de musique alors que des Palestiniens sont tués à Gaza.

Les appels au boycott de Mawazine se manifestent de différentes manières. Certains internautes critiquent directement le festival et ses choix artistiques, tandis que d’autres s’attaquent aux rémunérations des artistes, en particulier les étrangers et les Arabes. Des artistes marocains affirment également être ostracisés par les organisateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Concert - Festival Mawazine 2024 - Musique - Rabat

Aller plus loin

Le Festival Mawazine au coeur d’une nouvelle polémique

De nombreux Marocains dénoncent sur les réseaux sociaux la faible part réservée aux artistes marocains à la 19ᵉ édition du festival Mawazine Rythmes du monde, qui se tiendra du...

Mawazine : Nicki Minaj indésirable au Maroc ?

Des célébrités et militants marocains voient d’un mauvais œil l’invitation de Nicki Minaj au festival Mawazine Rythmes du Monde prévue du 21 au 29 juin prochain au Maroc. Le...

Mohamed Ramadan au Festival Mawazine : un cachet qui fait polémique

L’artiste égyptien Mohamed Ramadan, habitué des événements artistiques au Maroc, sera à présent au Festival Mawazine de Rabat. Il se produira sur la scène Nahda le 29 juin...

Haifa Wehbe à Mawazine : une star à prix d’or

La chanteuse Haifa Wehbe participera à la 19ᵉ édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde, prévu le 24 juin à Rabat. L’artiste libanaise aurait reçu un gros cachet pour se...

Ces articles devraient vous intéresser :

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Rap en darija : La spécificité linguistique du rap marocain

Dans un entretien à TV5 Monde, Anissa Rami, journaliste spécialiste du rap revient sur les origines du rap marocain et son évolution dans le temps.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Festival Mawazine : Saad Lamjarred persona non grata ?

La participation de Saad Lamjarred à la 19ᵉ édition du Festival Mawazine, prévue du 21 au 29 juin prochain, semble compromise. Des sources proches des organisateurs ont révélé l’échec des négociations entre les deux parties.

Samira Saïd évoque ses souvenirs avec le roi Hassan II

La chanteuse marocaine Samira Saïd a rencontré le défunt roi Hassan II pour la première fois lors d’une prestation musicale au palais royal.

Abdelaziz Stati : sa fille Ely menace de révéler des secrets compromettants

Les relations entre le chanteur populaire Abdelaziz Stati et sa fille, la rappeuse Ilham El Arbaoui, alias Ely, sont dégradées au point que celle-ci menace de faire des révélations compromettantes sur son père.

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Stars marocaines : le culte du secret

De nombreuses célébrités marocaines choisissent de vivre loin des projecteurs. La chanteuse Ibtissam Tiskat et l’acteur Ezzoubair Hilal font partie de ceux qui privilégient une vie privée discrète.

Le festival Mawazine met Angham et Ahlam dans l’embarras

Un incident a marqué l’ouverture du festival Mawazine à Rabat. La chanteuse égyptienne Angham a été victime d’une confusion de noms lors d’une interview avec une journaliste, qui l’a appelée par le nom de la chanteuse émiratie Ahlam.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.