Maroc : entrée en vigueur d’une nouvelle amnistie fiscale

2 janvier 2021 - 10h00 - Ecrit par : J.K

L’amnistie sur les majorations et pénalités de retard sur les impayés d’impôts est effective depuis le 1ᵉʳ janvier 2021 au royaume. Cette mesure concerne les impôts et taxes du CGI, la fiscalité locale, les amendes et condamnations pécuniaires et sera dictée par le remboursement du principal, avant le 1ᵉʳ juillet 2021.

Grâce à la loi de finances 2021 ayant instauré une nouvelle amnistie, opérationnelle dès le 1er janvier 2021, une nouvelle chance est accordée aux contribuables concernés pour régulariser leur situation fiscale. Cette opération concerne les pénalités, amendes, majorations de retard et frais de recouvrement liés aux impôts, droits et taxes prévus par le code général des impôts (CGI), les impôts supprimés ou intégrés dans le CGI. Ils doivent avoir été mis en recouvrement avant le 1er janvier 2020 et demeurer impayés au 31 décembre 2020, fait savoir L’Economiste.

Si le contribuable paye la totalité du principal des créances avant le 1er juillet 2021, cette remise lui sera automatiquement accordée par l’administration fiscale, précise le journal, soulignant que la procédure forcée, au titre des impositions mises en recouvrement avant le 1er janvier 2020, sera repoussée au-delà du 1er juillet 2021.

Mais, "les mesures conservatoires restent de mise, lorsqu’un dossier présente un risque de perte du gage du Trésor, notamment en cas de cession de fonds de commerce et de liquidation d’entreprises " fait observer le quotidien.

En ce qui concerne les personnes redevables seulement des amendes, pénalités, majorations et frais de recouvrement non payés au 31 décembre 2020, une réduction de 50% leur sera accordée, seulement s’ils remboursent le reliquat avant le 1er juillet 2021.

Cette amnistie concerne aussi les créances de l’Etat prévues par le code de recouvrement des créances publiques, émises avant le 1er janvier 2020 et qui n’ont pas encore été payées jusqu’à ce 31 décembre 2020 et les taxes et impôts locaux. Toutefois, les créances douanières et celles concernant le change ne sont pas concernées par cette opération d’amnistie.

Tags : Politique économique - Impôts - Douane

Aller plus loin

Maroc : les échéances de l’amnistie fiscale s’achèvent bientôt

En vue d’atténuer les conséquences de la crise sanitaire sur la loi des finances 2020, et du coup, renforcer la relation de confiance entre l’administration marocaine et le...

Quelles sanctions pour les MRE n’ayant pas déclaré leurs comptes bancaires ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui n’ont pas jusque-là déclaré aux pays de résidence les comptes bancaires détenus au Maroc s’exposeront à de lourdes sanctions, après le...

Maroc : tout montant supérieur à 100 000 dirhams doit être déclaré à la douane

Les autorités marocaines changent de stratégie dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Désormais tout voyageur sortant du Maroc ou y...

Maroc : une nouvelle amnistie fiscale

Un amendement a été introduit dans le Projet de loi des finances 2021 pour annuler les pénalités et majorations sur les impôts antérieurs au 1ᵉʳ janvier et impayés au 31 décembre...

Nous vous recommandons

Fil textile : le Mexique lâche la Chine pour le Maroc

Le fil marocain est très demandé par les entrepreneurs du secteur textile mexicain, spécialisés dans la fabrication des pulls, qui font face à une pénurie de fil du fait de la situation en Chine, leur principal...

Le début d’un possible dégel des relations entre le Maroc et la Tunisie ?

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et son homologue tunisien Othman Jerandi se sont rencontrés mardi au Caire en marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe. Est-ce le...

Le Maroc veut dévélopper ses marinas et ports de plaisance

Dans un contexte de relance des activités touristiques, le Maroc veut améliorer l’attractivité de ses ports de plaisance et marinas. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens entre les principaux acteurs du...

L’apport de la diaspora marocaine au coeur d’une rencontre à Rabat

La place et le rôle de la diaspora marocaine sont d’une grande importance dans le nouveau modèle de développement (NMD) du royaume. Le sujet qui préoccupe la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) était au cœur d’une rencontre mercredi à...

Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Pas d’amélioration en vue pour les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Les autorités marocaines viennent d’annoncer avoir interrompu toute coopération policière avec leurs homologues allemands.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce corps...

Tessa Thompson brille de mille feux dans une robe de la marque Casablanca

L’actrice américaine, Tessa Thompson, s’est affichée dans une robe moulante de la marque Casablanca du Franco-marocain Charaf Tajer pour la promotion de son dernier film intitulé “passing”.

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Le FC Séville s’inquiète de l’état de santé de Yassine Bounou

Blessé lors du match retour entre le Maroc et la République démocratique du Congo, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, Yassine Bounou risque de ne pas se rétablir avant le match décisif entre le FC Séville et le FC Barcelone en...

Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Des chercheurs espagnols ont découvert des restes d’une espèce rare et disparue de carnivores, semblables aux lions, après avoir réalisé une fouille sur le site de Guefaït-4, dans le nord-est du Maroc.