Recherche

Maroc : la police crée de nouvelles brigades

© Copyright : DR

31 janvier 2020 - 11h00 - Société

Dans le souci de lutter efficacement contre la criminalité, la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a déployé dans plusieurs villes du pays, de nouvelles brigades chargées de lutter contre les crimes complexes. Elles ont pour mission de déceler et combattre les nouvelles formes de criminalité et de plancher sur les affaires non résolues.

La mise en place de ces nouvelles unités fait partie des chantiers et projets structurels prévus dans le programme d’actions de la DGSN et susceptibles d’avoir un impact positif sur les différents volets de la sûreté. Il prévoit également la généralisation de la couverture sécuritaire sur l’ensemble des centres urbains et le renforcement des unités de lutte contre la criminalité, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia.

Les membres de ces nouvelles brigades ont été sélectionnés pour leurs compétences dans le domaine de l’investigation, et de leurs potentialités à pouvoir appuyer les services de renseignement. Ces unités viendront ainsi en appui technique aux enquêtes menées par les services de la police judiciaire. Elles seront d’une aide capitale en matière de détection des nouvelles méthodes criminelles, la poursuite des personnes recherchées et l’exploitation des informations criminelles fournies par les technologies de l’information.

Et comme de grandes missions exigent de grands moyens, ces unités ont été dotées d’équipements et de véhicules d’intervention compatibles avec la nature particulière des missions qui leur sont confiées, principalement dans la lutte contre la criminalité, ainsi que la traque des personnes recherchées et des réseaux de trafic de drogue et de psychotropes.

La DGSN prévoit également la poursuite de la mise en place des unités anti-émeutes au sein de l’ensemble des groupes mobiles pour le maintien de l’ordre. Elle a aussi l’intention de doter la police judiciaire et les services des renseignements généraux de nouveaux équipements et de véhicules d’intervention compatibles avec la nature de leurs missions.

Par ailleurs, il sera procédé à la création de laboratoires régionaux à Tanger, Marrakech, Oujda, Fès et Agadir, afin d’assurer la rapidité et l’efficacité de l’expertise scientifique et technique, en vue d’alléger la pression sur les laboratoires centraux de Rabat et Casablanca.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact