Un siège flambant neuf pour la police casablancaise

17 mai 2021 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : J.D

La Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) dispose d’un nouveau siège flambant neuf pour abriter ses services chargés des investigations criminelles. L’infrastructure a été officiellement inaugurée dimanche à Casablanca.

Dressé sur le boulevard Brahim Roudani, l’édifice conçu dans un style architectural moderne avec un cachet marocain, est bâti sur une superficie de 16 000 m², et composé de 8 niveaux, dont deux sous-sols, abritant à chaque niveau, les services de la cybercriminalité, de la migration irrégulière, de la lutte contre le terrorisme, du trafic international de stupéfiants et toute autre forme de criminalité transnationale.

Ce nouveau siège construit selon les normes et standards régissant les infrastructures sécuritaires sensibles abrite les chambres de sûreté pour les personnes gardées à vue. Ces locaux destinés aux gardées à vue sont équipés des commodités nécessaires, avec la réservation d’un espace pour les femmes et des salles d’observation pour les mineurs d’âge. Ils sont équipés d’un système moderne de vidéosurveillance et d’une infirmerie dotée des moyens nécessaires pour le diagnostic et les premiers soins.

Le nouveau quartier général de la BNPJ est accessible aux personnes handicapées et dispose de structures d’accueil et d’orientation, telles que des salles dédiées au contact avec les avocats et des salles de reconnaissance des suspects, ainsi qu’une salle de conférence équipée de moyens audio-visuels, des parkings, une salle de prière et un réfectoire.

L’inauguration du nouveau siège de la BNPJ s’inscrit, dit-on, dans la stratégie de la DGSN, de renforcer les capacités humaines et technologiques des services de police judiciaire à la prévention et la lutte contre les nouvelles formes de criminalité, notamment celles à caractère transnational.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Criminalité

Aller plus loin

Maroc : la police crée de nouvelles brigades

Dans le souci de lutter efficacement contre la criminalité, la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) a déployé dans plusieurs villes du pays, de nouvelles brigades...

Vaste opération contre la criminalité à Casablanca

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) mène une vaste campagne d’assainissement dans les points noirs de Casablanca à laquelle participe plus de 700 policiers, en...

Casablanca : La police arrête trois individus pour plusieurs vols par effraction

Trois individus âgés entre 35 et 52 ans ont été arrêtés mercredi, par la Brigade nationale de la police judiciaire, conjointement avec celle du district de sûreté d’Anfa à...

Maroc : une opération de trafic international de drogue avortée à Guelmim

Une opération de trafic international de drogue a été déjouée à Guelmim, permettant la saisie d’une quantité importante de résine de cannabis.

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Corruption : des élus locaux pris la main dans le sac

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, tente d’en finir avec la corruption et la dilapidation de deniers publics. Dans son viseur, une trentaine de présidents de commune et de grand élus dont il a transféré les dossiers devant l’agent judiciaire...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...