Maroc : la FAO explique la flambée du prix du pain

12 octobre 2021 - 10h00 - Economie - Ecrit par : A.T

La flambée du prix du pain au Maroc serait la conséquence directe de la conjoncture des marchés mondiaux selon les experts de la FAO. Voici quelques explications.

C’est la désapprobation et l’indignation chez les Marocains qui assistent impuissantes depuis quelques semaines à la hausse du prix du pain.

Pour expliquer la situation, l’organisation onusienne a évoqué l’augmentation des prix des denrées alimentaires à l’international, précisant que le mois dernier, le prix des céréales a bondi de 41 % par rapport à 2020.

À cet effet, Abdolreza Abbassian, Économiste principal à la FAO a indiqué que même si « la production mondiale de céréales en 2021 devrait atteindre 2 800 millions de tonnes, un record historique, elle ne suffira pas à répondre aux besoins de consommation prévus pour la campagne de commercialisation 2021-2022, selon les nouvelles prévisions de la FAO ».

A lire : Le pain consommé par les Marocains dangereux ? une association dénonce

Une situation qui va indubitablement rejaillir sur le Maroc, grand importateur de blé mais aussi grand consommateur à cause de la demande nationale. Pour l’heure les consommateurs se demandent si le prix du pain déjà décrié, connaitra encore une hausse. Les boulangeries vont-elles répercuter cette inflation sur cet aliment basique ?

Toutefois, le prix du pain à base de blé tendre est resté le même, étant donné que l’État, via la Caisse de compensation, prend charge la différence en cas de hausse des prix.

Sujets associés : Exportations - Prix - FAO - Consommation

Aller plus loin

Face à la colère des Marocains, le prix du pain maintenu

Malgré la conjoncture, le prix du pain ordinaire à base de farine de blé tendre ne connaitra pas de hausse et sera maintenu à 1,20 DH l’unité.

Voici pourquoi les Marocains payent plus cher leur pain

Le prix du pain de blé dur a augmenté depuis quelques semaines au Maroc. La raison ? Une hausse des coûts des matières premières à l’international, se justifient les...

Maroc : le prix du pain emporte deux responsables de la fédération des boulangers

Lors d’une réunion extraordinaire de son bureau central, la Fédération nationale de la Boulangerie et pâtisserie au Maroc (FNBP) a suspendu deux responsables. Une suspension qui...

Hausse du prix du blé : le Maroc touché par le conflit russo-ukrainien

Alors que les missiles russes frappent l’Ukraine, les experts préviennent que l’impact du conflit ne manquera pas de se répercuter sur tous les pays africains, dont le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les recettes des exportations de phosphate en forte hausse

À fin mai, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 47,62 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH à la même période de l’année précédente.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...