Maroc : appel à résoudre le problème des chiens errants

4 mai 2022 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Plusieurs députés ont appelé le gouvernement à prendre des mesures pour lutter contre le problème des chiens errants qui perdure au grand dam des Marocains.

Le problème des chiens errants préoccupe le Parlement. « Le problème est une énorme source d’anxiété dans les routes et les ruelles, en particulier dans les quartiers plus populaires, a déclaré le député Mohamed Raggani. Cela suscite beaucoup de peur chez les citoyens, quel que soit leur statut ou leur âge, en particulier les enfants qui vont à l’école tôt le matin. » Ces chiens continuent de semer la panique dans plusieurs villes du royaume.

À lire : Marrakech veut se débarrasser de ses chiens errants

Idriss Chraibi, membre du Rassemblement national des indépendants (RNI), a rappelé la mort récente d’un jeune enfant à Casablanca, rapporte Morocco World News. Ce dernier a été mordu par un chien enragé. Naziha Miqdad, du Parti du progrès et du socialisme, a pour sa part évoqué le décès d’un enfant de deux ans mordu par un chien errant.

À lire : Un Marocain meurt d’une crise cardiaque après l’attaque d’un chien errant

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, avait entre-temps déclaré que son département avait alloué jusqu’à 70 millions de dirhams (7 millions d’euros) au cours des dernières années à plusieurs municipalités locales pour obtenir des équipements, afin de résoudre le problème. Malheureusement, ce problème continue à prendre de l’ampleur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : plus d’une dizaine de chiens meurent empoisonnés

À Agadir, 12 chiens ont été découverts morts empoisonnés dans un refuge pour animaux après avoir mangé de la viande contenant du poison jeté dans la cour de Morocco Animal Aid...

Cauchemar à Kénitra pour les chiens « de la rue »

À Kénitra, des chiens affamés et maltraités végètent près des cadavres de leurs congénères dans un bâtiment laissé à l’abandon.

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Menacée par des chiens errants, une Marocaine porte plainte

Une femme affirmant être menacée par des chiens errants à Salé, a déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de la ville.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.