Le Maroc a produit 7 millions de tonnes de fruits de base

27 septembre 2020 - 06h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc est classé au 28ᵉ mondial au titre des principaux pays producteurs des fruits de base. Cette statistique provient des données de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Mais au-delà, le Royaume poursuit ses réformes dans le secteur.

En 2019, la Chine était le premier pays producteur de ces produits agricoles avec plus de 249 614 183 tonnes. Viennent ensuite l’Inde, le Brésil, Les États-Unis, la Turquie, le Mexique, l’Indonésie, l’Espagne, l’Iran, l’Italie, les Philippines, l’Égypte, la Colombie, le Nigeria, la Thaïlande, le Vietnam, la France, l’équateur, l’Argentine et le Pakistan pour les 20 principaux pays producteurs de fruits primaires.

La FAO entend par fruits primaires, les bananes, les oranges, les tangerines, les citrons, les mangues, les avocats, l’ananas, les dattes, les cerises, les pommes, les poires et bien d’autres. Le secteur des fruits et légumes du marché marocain couvre près de 260 000 ha et produit annuellement près de sept millions de tonnes.

Le gouvernement marocain a adopté en 2008, une stratégie pour stimuler et renforcer le secteur agricole. Le royaume mise aussi sur la promotion de l’intégration de l’agriculture dans les marchés internationaux et entend aider l’agriculture à atteindre une croissance durable. Aussi, le royaume prime-t-il le renforcement de la position des petits agriculteurs par la promotion adéquate de la croissance des rendements des cultures et l’encouragement à une évolution vers des cultures mieux adaptées aux conditions environnementales et à la demande du marché.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - FAO

Aller plus loin

Maroc : forte hausse du prix des fruits et légumes

Depuis deux semaines, les fruits et légumes sont hors de prix sur les marchés marocains. Le portefeuille des ménages déjà très éprouvé par la crise sanitaire du coronavirus...

Le Maroc demeure le premier importateur de la datte tunisienne

Le Maroc reste le premier importateur de la datte tunisienne avec 20 700 tonnes de fruits reçues. Il devance plusieurs pays européens comme la France.

Maroc : pandémie et baisse de production font exploser les prix des fruits et légumes

En raison des effets conjugués de la pandémie et de la baisse de production, les prix des fruits et légumes explosent dans le Royaume, particulièrement à Casablanca.

Les fruits et légumes marocains bientôt interdits en France ?

En raison de l’épidémie du coronavirus et au regard du renforcement des règles de confinement, notamment de la fermeture des marchés ouverts, les fruits et légumes du Maroc,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Maroc : la question des dattes algériennes arrive au parlement

Le groupe Haraki à la Chambre des Représentants a interpellé le ministre de l’Agriculture, Mohamed Sidiki, sur les dattes notamment d’origine algérienne qui ont inondé le marché marocain avant le début du mois de ramadan.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).