Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

9 mars 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Dans une réponse à une question écrite d’un conseiller parlementaire, la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui, a révélé que ces entreprises marocaines créent des sociétés qui n’existent que sur papier en utilisant une fausse adresse dans une région ou dans un pays à faible fiscalité.

À lire : Maroc : une réforme fiscale pour mettre fin à la fraude

Pour mettre fin à cette forme d’évasion fiscale, la ministre a indiqué que les autorités fiscales seront instruites pour mettre en œuvre une série de mesures afin de renforcer le contrôle des entreprises qui ne paient pas leurs impôts et de rationaliser l’obtention par ces dernières de certificats fiscaux, nécessaires pour participer à des marchés publics.

À lire : Maroc : l’évasion fiscale fait perdre au Royaume 3,1% du PIB national

La ministre a ajouté que depuis 2018, la direction générale des impôts règle à l’amiable les cas de ces entreprises dans le sud exerçant leurs activités en dehors de la région, assurant que ces sociétés ont déjà payé leurs dettes fiscales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Impôts - Evasion fiscale - Ministère de l’Economie et des Finances - Nadia Fettah Alaoui

Aller plus loin

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la...

Le fisc marocain tente de se protéger contre les cyberattaques

La Direction générale des impôts mise sur la transformation numérique pour renforcer son dispositif de cybersécurité. Elle a dans ce sens lancé un appel d’offres pour...

Evasion fiscale : le Maroc sur le point de quitter la liste grise de l’UE

Le Maroc s’apprête à quitter la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne dès le mois de janvier 2020 suite aux mesures prises pour contrer l’évasion fiscale.

Maroc : une réforme fiscale pour mettre fin à la fraude

La loi relative à la réforme fiscale est entrée en vigueur au Maroc. Ce nouveau cadre légal va permettre aux pouvoirs publics de lutter efficacement contre l’évasion fiscale, et...

Ces articles devraient vous intéresser :

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de crise.

Maroc : nouvelles mesures fiscales en 2024

Au Maroc, de nouvelles mesures fiscales entrent en vigueur dès le début cette année 2024, a annoncé la Direction générale des impôts du royaume.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

TVA : la fraude qui coûte très cher au Maroc

La fraude à la TVA coûte chaque année entre 1 et 1,2 milliard de dirhams à l’État, a révélé Younes Idrissi Kaitouni, le directeur général des Impôts (DGI), lors de la présentation de son plan stratégique pour la période 2024-2028.

Données bancaires des MRE : le gouvernement rassure

Alors que la question de l’échange automatique des données sur leurs comptes bancaires, actions et biens détenus au Maroc avec l’OCDE refait surface, Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des Finances, a tenu à rassurer les Marocains résidant...

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.