Maroc : le responsable d’un ministère viré pour avoir « promu » l’homosexualité

17 janvier 2022 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Au Maroc, un responsable du ministère des Habous et des Affaires islamiques a été licencié pour avoir utilisé le terme « orientation sexuelle » dans les documents utilisés pour enseigner l’alphabétisation dans les mosquées. Le mouvement citoyen et social, Moroccan Outlaws qui milite pour les droits LGBTQIA+ condamne ce licenciement.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a licencié le chef du département de l’alphabétisation pour l’utilisation du terme « orientation sexuelle » dans le matériel d’apprentissage utilisé par les mosquées. Il est reproché au responsable le passage d’un livre au programme de deuxième année : « L’égalité implique que les gens soient traités de manière égale sans discrimination, quelle que soit leur origine ethnique, leur orientation sexuelle ou leur handicap ».

À lire : Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Après enquête, le ministre des Affaires islamiques Ahmed Toufiq a décidé de licencier le responsable pour avoir prétendument promu l’homosexualité à travers les cours d’alphabétisation dispensés dans les mosquées. Aussi, a-t-il instruit les enseignants des mosquées à l’effet de supprimer le terme « orientation sexuelle » des livres déjà imprimés.

À lire : Le Maroc, pays à éviter pour les homosexuels

Le licenciement du responsable a suscité des réactions de la part des défenseurs de la communauté LGBTQIA+. « Nous sommes l’un des rares pays à licencier des personnes pour avoir fait la bonne chose. Il suffit de voir l’injustice à laquelle cet homme a été confronté et d’imaginer à quel point la communauté LGBTQIA+ souffre au Maroc », a déclaré un Marocain sous couvert d’anonymat.

Au Maroc, l’homosexualité est réprimée d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison ferme par l’article 489 du Code pénal qui punit « quiconque commet un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe ».

Sujets associés : Emploi - Ministère des Habous et des Affaires islamiques - Homosexualité Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un Marocain, homosexuel, demande l’asile politique en Bosnie

Un Marocain homosexuel a quitté le royaume, en quête d’un asile politique dans un pays européen. Expulsé d’Italie, il s’est retrouvé en Bosnie où il espère pouvoir obtenir gain de...

Le témoignage des Marocains obligés de vivre leur homosexualité en France

Les restrictions de la loi pénalisant l’homosexualité, les pressions et le regard de la société, le rejet familial, poussent de nombreux homosexuels à fuir le Maroc afin de vivre...

Maroc : après avoir dragué sur WhatsApp, une infirmière amoureuse virée

L’infirmière qui a relevé le numéro d’un journaliste de la BBC sur le registre confidentiel du ministère de la Santé a été licenciée pour faute « professionnelle grave ». Elle sera...

Des conseils pour les LGBT désireux de se rendre au Maroc

Habituée des voyages, une lesbienne prodigue des conseils sécurité aux membres de la communauté LGBT désireux de voyager au Maroc et dans d’autres pays comme la...

Nous vous recommandons

Emploi

Maroc : En 2020, la création d’entreprise a chuté de 11,7%

Au Maroc, durant l’année 2020, seulement 83 806 entreprises ont été créées, entreprises personnes physiques et personnes morales confondues, soit une baisse de 11,7% comparativement à 2019. Cette baisse est particulièrement le résultat des impacts de la...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux...

Des centaines d’emplois offerts aux jeunes marocains

La Fondation marocaine de l’Éducation pour l’Emploi (EFE-Maroc), la Fondation Bill & Melinda Gates et Silatech s’allient pour offrir des centaines d’emplois aux jeunes marocains.

L’industrie marocaine récupère près de 100% des emplois

Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy affirme que de nombreux emplois ont été récupérés durant le mois de juillet dans plusieurs secteurs notamment celui de...

Maroc : voici les secteurs qui ont recruté le plus

Le secteur ayant le plus recruté en 2020 au Maroc malgré la crise sanitaire, est celui des centres d’appels. Il est suivi des Opérateurs IT et des banques qui ont également embauché, mais en priorisant le profil...

Ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le Maroc va bientôt gérer la Grande mosquée de Strasbourg

Le Maroc, à travers son ministère des Habous, est en passe de devenir l’associé majoritaire de la Société civile immobilière de la Grande mosquée de Strasbourg.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires...

Réouverture des mosquées, une bombe à retardement

La reprise des prières du vendredi dans les mosquées, mesure décidée par le gouvernement après plusieurs mois de fermeture, pourrait s’avérer catastrophique. Avec la recrudescence des nouvelles contaminations, les dégâts de cette décision seraient...

Voici la date officielle de l’Aid Al Adha 2022 au Maroc

La date officielle de l’Aïd Al-Adha au Maroc est connue. Elle sera célébrée le dimanche 10 juillet prochain, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Maroc : le ministre des Habous se prononce sur la prière du vendredi

La prière du vendredi dans les mosquées demeurera suspendue, tant que la situation sanitaire reste inchangée, a fait savoir le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq.

Homosexualité Maroc

Une relation homosexuelle derrière un meurtre à Marrakech

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné un jeune homme de 26 ans à la perpétuité pour avoir tué sauvagement un septuagénaire avant de mettre le feu à son domicile.

Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Trois jeunes d’origine marocaine (deux de 19 ans et un de 20 ans), ont violemment agressé en août et en septembre derniers à Malaga, deux couples d’homosexuels marocains. Ils ont été placés en détention en tant qu’auteurs présumés de crimes...

Au Royaume-Uni, un homosexuel marocain défend les droits LGBT et BAME

Abderrahim El Habachi, un jeune Marocain de 28 ans qui avait fui le Maroc par crainte d’être persécuté en raison de son orientation sexuelle milite aujourd’hui pour les droits LGBT et BAME, « les gens de couleur » au pays des Galles, où il s’est installé en...

16 % des homosexuels marocains militent au sein de partis politiques

Les homosexuels marocains militent dans des partis politiques et des associations de défense des droits humains. 16 % d’entre eux sont très actifs dans des partis politiques même si leur rejet reste de mise, selon une récente...

Maroc : la communauté homosexuelle monte au créneau

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, plusieurs groupes de défense des droits de la communauté LGBTQ+ au Maroc ont témoigné leur soutien à Adam Muhammed, qui aurait été violé par le journaliste Soulaiman...