Recherche

Maroc : le football féminin secoué par de nouvelles affaires de chantage

© Copyright : DR

6 janvier 2022 - 21h40 - Sport - Par: G.A

Chantage, falsification de contrats, la Commission d’éthique de la FRMF vient encore de suspendre des joueuses et responsables impliqués dans de nouveaux scandales au sein des clubs de football féminins et des clubs amateurs. Des suspensions à vie ont été prononcées devant la gravité de certains faits.

Quelques mois après le scandale ayant coûté leur poste et carrière à certaines joueuses et responsables de plusieurs clubs de football féminin, la commission d’éthique de la Fédération royale marocaine de football vient de faire de nouvelles révélations toutes aussi graves que les premières.

À lire : Maroc : soupçons de trucage de matchs de football féminin

L’entraîneur et le président de l’association Ahl Marbaa de Fqih Ben Saleh, Jamal Zkiri et Abdelghani Chkibi ont été suspendus à vie et condamnés à payer une amende de 50 000 dirhams chacun. Ils sont accusés d’avoir fait du chantage à leurs joueuses, rapporte Al Ahdath Al Maghribia.

À lire : Maroc : un président de club suspendu à vie pour chantage et escroquerie contre des joueuses

La Commission d’éthique a également suspendu, mais cette fois pour une durée de deux ans, le secrétaire général du Wifaq Amtar Tétouan Football Club, Mustapha Skiri. Deux joueurs du club ont été également suspendus pour un an après avoir disputé plusieurs matchs avec des licences falsifiées. Le club a été, quant à lui, condamné à verser une amende de 10 000 dirhams.

À lire : Le Maroc veut développer le football féminin

Par ailleurs, le secrétaire général de la Ligue Régionale Fès Meknès, Oussama El Idrissi a été suspendu pour 6 mois et au paiement d’une amende de 15 000 dirhams pour avoir diffamé sur Facebook, le formateur régional des arbitres, Aziz Mahraji. Le président et le secrétaire général du Wydad Kelaat Sraghna, ont été également suspendus pour une durée de 4 mois, dont deux fermes, et à une amende de 15 000 dirhams chacun, pour avoir publié de fausses allégations sur Facebook sur les membres de la direction centrale d’arbitrage de la FRMF.

Pour avoir également porté atteinte à la crédibilité des commissions juridiques de la FRMF, le président de l’Association des amis de Martil de Futsal, Rachid Hamdane, a été suspendu pour une durée de 4 mois dont deux fermes, et une amende de 10 000 dirhams.

Mots clés: Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Sanction

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact