Maroc : le gouvernement envisage de mettre fin aux subventions sur le sucre et la farine

17 avril 2017 - 12h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Après avoir complètement supprimé les subventions pour le carburant, le gouvernement envisage sérieusement de supprimer celles qui sont accordées au sucre et à la farine.

En tout, 6 milliards de dirhams pourraient être économisés par l’Etat si ces subventions sont supprimées, indique le journal Al Ahdath Al Maghribia, affirmant que le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani veut se montrer inflexible sur cette question.

« Nous ne reculerons pas, surtout en ce qui concerne la réforme de la compensation », a-t-il déclaré devant les parlementaires du PJD qui craignent qu’il soit affaibli par les autres partis de la coalition gouvernementale. « Tant que Mustapha Ramid est à mes côtés, n’ayez pas crainte pour la présidence du gouvernement. Je ne laisserai personne s’ingérer dans mes attributions politiques et constitutionnelles », a-t-il assuré.

Le Chef du gouvernement affirme avoir déjà eu l’accord des autres partis pour mettre fin progressivement à la subvention pour le sucre et la farine. En contrepartie, les 6 milliards de dirhams qui seront économisés seront alloués aux infrastructures dans le milieu rural.

Envisagée dans le précédent gouvernement, cette décompensation avait finalement été enterrée par Abdelilah benkirane par peur d’un soulèvement populaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Caisse de compensation - Saâdeddine El Othmani - Gouvernement marocain

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Maroc : le gouvernement et les syndicats divisés sur la hausse des salaires

Fin de la lune de miel entre le gouvernement et les centrales syndicales. Si la première phase des négociations s’est déroulée dans une ambiance détendue, des discordes sont apparues au cours du deuxième round sur certaines questions essentielles comme...

Aïd El Fitr 2024 : une bonne surprise pour les fonctionnaires marocains ?

La ministre déléguée chargée de la réforme de l’administration et de la transition numérique, Ghita Mezzour, propose au gouvernement de décréter un congé exceptionnel de trois jours au lieu de deux à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr 2024.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Le Maroc veut faire payer les géants du Web

Le gouvernement marocain est préoccupé par la réglementation fiscale des géants du numérique. Dans ce sens, il propose de nouvelles obligations fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances (PLF) de l’exercice 2024.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : la réforme de l’impôt sur le revenu sera effective en 2023

Annoncé en juillet dernier, la réforme de l’impôt sur le revenu (IR) entre dans sa phase active dès 2023. Selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, plus rien ne pourra retarder son application.