Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

1er novembre 2023 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

En dehors du Maroc, aucun autre pays de cette région ne figure parmi les 15 plus grands marchés du groupe français. Dans le top 5 des marchés mondiaux de Renault, on compte la France (407 289 unités vendues), l’Italie (135 619), la Turquie (120 953), l’Allemagne (114 382) et l’Espagne (96 026), À fin septembre 2023, les ventes du groupe ont augmenté de 10,9 % par rapport à la même période de l’année dernière. À ce jour, Renault a déjà vendu plus d’un million et demi de véhicules dans le monde, fait savoir Atalayar.

La marque française a réussi à s’imposer comme l’une des plus importantes d’Europe, devenant la deuxième plus vendue sur le continent avec une croissance de 22 % par rapport à l’année dernière. Avec près d’un demi-million de ventes, Dacia, filiale du groupe Renault, a aussi augmenté ses ventes de plus de 16 % à fin septembre par rapport à l’année dernière. La Dacia Jogger est le modèle le plus vendu (76 % de plus qu’en 2022), suivi de la Spring (40 %), de la Sandero (18,3 %) et de la Duster (4,1 %).

À lire : Le Maroc, premier marché du groupe Renault dans la région Afrique/Moyen-Orient

En termes de chiffre d’affaires, Renault a dépassé les 37 milliards d’euros à fin septembre 2023, soit plus de 20 % de plus qu’en 2022. Le Maroc a contribué à cette hausse en exportant 86 % des véhicules produits dans les usines de Casablanca ou Tanger-Med. Une tendance à la hausse qui va se poursuivre en raison de l’accroissement des investissements dans le secteur. Renault Maroc a récemment annoncé la production du Nouveau Kardian à l’usine de Somaca et sa commercialisation au second semestre 2024.

Le Kardian est le premier des huit modèles que Renault va produire dans le cadre de son « Plan de jeu international de la marque Renault 2027 » présenté à Rio de Janeiro le 25 octobre. Le groupe français considère le Maroc comme l’endroit idéal pour démarrer la production de ce modèle et assure que « l’industrialisation de Kardian à Somaca est une garantie de la plateforme industrielle marocaine ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Exportations - Automobile

Aller plus loin

Renault mise sur le Maroc avec un nouveau centre de recherche à Tanger

Le constructeur français Renault prévoit de lancer prochainement son premier centre de Recherche & Développement (R&D) au Maroc.

Renault va produire plus de véhicules électriques au Maroc

Renault ambitionne d’ici 2027 de lancer huit nouveaux modèles hybrides et électriques (E-Tech) et de doubler le bénéfice net par unité vendue hors d’Europe et notamment au Maroc.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de...

Le Maroc, premier marché du groupe Renault dans la région Afrique/Moyen-Orient

Le Maroc se classe 11ᵉ client de Renault Group à l’échelle mondiale et premier client dans la région Afrique/Moyen-Orient à fin mars, où les ventes du constructeur automobile...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les SUV et les voitures sportives, stars du marché automobile marocain

Le marché automobile marocain du neuf a enregistré une légère progression en 2023. C’est ce qui ressort du bilan annuel présenté par l’Association des Importateurs de Véhicules au Maroc (AIVAM) lors d’une conférence de presse.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Charbon encombrant : l’Europe se décharge sur le Maroc

Confrontée à une crise énergétique l’année dernière, l’Europe avait renoué avec l’exploitation du charbon. Aujourd’hui, avec la diminution de la demande en énergie fossile, le vieux continent opte pour l’exportation de grandes quantités de charbon, en...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.