Maroc : d’importants dispositifs contre la fraude au Baccalauréat

22 juin 2022 - 09h00 - Ecrit par : A.S

Pour prévenir toute fraude lors de l’examen du baccalauréat démarré depuis lundi, les autorités en charge de l’éducation ont déployé d’importants dispositifs de lutte contre la triche, sous toutes ses formes, afin, dit-on, de garantir l’égalité des chances.

Plusieurs mesures ont été prises pour éviter les fraudes lors de cet examen emblématique, qui est entaché chaque année. S’appuyant sur la stricte application des lois relatives à la répression de la fraude aux examens scolaires, le ministère de l’Éducation Nationale a assuré que les conditions de transparence, d’intégrité et d’égalité des chances seront garanties, rapporte Assabah.

Dans ce sens, « des instructions ont été données aux différents dispositifs de surveillance des examens afin d’appliquer strictement les lois en vigueur ». Et toute fraude ou tentative de fraude devrait immédiatement être signalée par les surveillants des salles aux responsables des centres d’examens afin de prendre les mesures qui s’y imposent, précise le journal.

A lire : Baccalauréat : voici la réaction du ministère sur la rumeur de fuite d’épreuve

Au menu des sanctions, la loi prévoit « des sanctions disciplinaires qui vont jusqu’à la privation de passer l’examen durant une certaine période », mais aussi « des sanctions pénales qui vont de 6 mois à 5 ans de prison et une amende allant de 5 000 à 100 000 dirhams ». La même sanction pénale s’applique pour les complices ayant contribué à la fraude, même de l’extérieur de l’établissement, rappelle la même source.

À noter que la session normale de l’examen national unifié du baccalauréat 2022 a démarré depuis lundi et se poursuivra jusqu’à ce mercredi. 

Tags : Sanction - Education - Ministère de l’Education nationale

Aller plus loin

Maroc : des précisions sur le Baccalauréat 2022

Tout est prêt pour le déroulement des examens du baccalauréat 2022 dans de bonnes conditions. C’est l’annonce que fera ce jeudi en Conseil de gouvernement, Chakib Benmoussa,...

Baccalauréat au Maroc : 4 235 cas de tricheries recensés

Aussi vieille que les examens, la tricherie a de beaux jours devant elle. Les candidats continuent de prendre des risques malgré les menaces et les dispositions prises. On...

Baccalauréat au Maroc : 399 personnes arrêtées pour tricherie

399 individus ont été interpellés à Casablanca, Fès, Rabat, et Agadir, pour leur implication présumée dans des cas de trafic de matériels et outils électroniques de pointe utilisés à...

Nous vous recommandons

Une Espagnole « à la rue » à Tétouan appelle le roi Mohammed VI à l’aide

Elena López Gómez, également connue sous le nom de Lena Saad, est une enseignante espagnole en service au Maroc depuis 2019. Licenciée et vivant désormais dans la rue à Tétouan, elle appelle le roi Mohammed VI au...

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz Akhannouch a déclaré qu’en démissionnant de son poste de ministre de la Santé,...

« Routini al yawmi » discuté au Parlement

La question liée à la régulation des contenus sur les réseaux sociaux était au cœur de la session des questions orales tenue lundi et au cours de laquelle, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid a affirmé...

Maroc : voici le montant de la zakat

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Marrakech du rire ou des sketchs hostiles aux valeurs marocaines

En 10 ans, le festival du « Marrakech du rire » organisé par l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a marqué les esprits avec des sketchs tout aussi hilarants les uns que les autres. Mais les sketchs hostiles aux valeurs marocaines sont...

Maroc : la réouverture des frontières pas encore décidée

Les informations diffusées par de nombreux médias marocains, notamment Bladi.net, relatives aux recommandations du comité scientifique et technique Covid-19 sur une prochaine réouverture des frontières sont fausses, selon le ministère de la...

Suspension des vols par le Maroc : les Belges doivent-ils s’inquiéter ?

La décision de suspension des vols prise par les autorités marocaines concernant la France, inquiète certains ressortissants belges et MRE actuellement en vacances au Maroc ou envisageant de s’y rendre pour les fêtes de fin...

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières après un an et demi de fermeture

Restées fermées depuis mars 2020 en raison de la crise sanitaire, les frontières du Maroc avec l’Espagne pourraient rouvrir incessamment. Pour le moment, les deux pays n’ont pas annoncé de date officielle probable de réouverture. Mais tout dépendra de...

Décès de l’acteur franco-marocain Jade Chkif

Alors qu’il était venu au Maroc se ressourcer, l’acteur franco-marocain Jad Chkif ne repartira plus à Chartres en France, où il vit. Il est décédé subitement vendredi, à l’âge de 41 ans. Ses proches et ses amis encore sous le choc de cette disparition...

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la demander.