Le Maroc devra attendre très longtemps pour le vaccin Johnson-Johnson

11 mars 2021 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

En vue d’accélérer la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, le Comité National Technique et Scientifique Consultatif de Vaccination a opté pour l’utilisation de deux autres vaccins. Il s’agit des vaccins russe Spoutnik V et américain Johnson – Johnson. Seulement, pour ce dernier cas, le Maroc devra patienter.

Le mois dernier, le vaccin Johnson – Johnson a été autorisé par l’agence américaine des médicaments (FDA) et le 11 mars 2021, par l’agence européenne des médicaments (EMA). Ce vaccin du laboratoire américain dispose d’une protection globale de 66 %, 28 jours après la vaccination, à en croire les essais cliniques réalisés sur environ 44 000 participants dans 8 pays et sur 3 continents. En ce qui concerne les effets secondaires, les chercheurs du laboratoire américain ont indiqué qu’il n’y a rien de grave si ce n’est « un peu de douleur au point d’injection, un peu de fatigue pour quelques-uns, rien du tout pour la grande majorité » a indiqué à la presse, Mathai Mammen, directeur de la recherche et développement de Janssen, filiale du groupe Johnson-Johnson.

Avec les résultats scientifiques du laboratoire américain, c’est probable que ce vaccin soit efficace contre les nouveaux variants, principalement, l’anglais et le brésilien et efficace à 57 % contre le variant sud-africain. Et c’est dans ce contexte que plusieurs s’inquiètent quant à la livraison de ces vaccins au Maroc, qui envisage de vacciner 33 millions de sa population avant le Ramadan.

Mais, le Maroc ne recevra pas sa livraison de si tôt, a indiqué à Hespress, une source bien informée précisant que « les Américains sont très clairs. On ne discute pas avec le Maroc avant juin 2021. Et aucune livraison ne peut se faire avant janvier 2022 ». Toutefois, en Afrique, pour avoir participé aux essais cliniques, l’Afrique du Sud pourra bénéficier en premier du vaccin Johnson-Johnson.

Sujets associés : États-Unis - Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Vaccin anti Covid-19 : le Maroc se tourne vers d’autres fournisseurs

Les relations entre la Chine et le Maroc à propos du vaccin anti Covid −19 baignent dans un flou inquiétant. Préoccupés, les députés marocains ont bien l’intention...

Les vaccins Spoutnik V et Johnson & Johnson autorisés au Maroc

Au Maroc, le comité national technique et scientifique consultatif de vaccination a donné, ce mardi, son feu vert aux vaccins américain et russe Johnson & Johnson et...

Confronté à une pénurie des premières doses de vaccins, le Maroc se tourne vers la Chine

Le Maroc fait face à une pénurie des premières doses des vaccins chinois et britannique Sinopharm et AstraZeneca. Le royaume négocie avec la Chine pour s’en approvisionner le...

Le Maroc dans le top 10 des pays qui ont gagné le pari de la vaccination contre le Covid-19

Le Maroc fait partie des 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre le Covid-19. Le classement a été fait mercredi par le Bureau de l’Organisation mondiale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.