Recherche

Maroc : un homme vend « l’honneur » de sa fille pour quelques dirhams

© Copyright : DR

5 janvier 2021 - 11h00 - Société - Par: K.B

Un homme a accepté de renoncer aux poursuites contre l’agresseur de sa fille, moyennant réparation financière. Le mis en cause, un directeur d’école à Kenitra, avait abusé sexuellement d’une petite fille de 8 ans qui poursuivait sa scolarité dans l’établissement.

Le juge d’instruction chargé d’instruire l’affaire a décidé, samedi dernier, de remettre en liberté le prévenu, malgré le chef d’accusation retenu contre lui par le parquet général. Le père de la victime a dû renoncer à l’action en justice, en signant une déclaration sur l’honneur.

Le plaignant aurait accepté d’être indemnisé en réparation des préjudices subis par sa fille. On méconnait toutefois préciser le montant exact. La transaction a encore une fois fait polémique sur les réseaux sociaux.

Au mois d’octobre, une jeune adolescente à Meknès avait déposé une plainte contre son professeur, pour agressions sexuelles. Son père, vivement décrié sur les réseaux sociaux pour avoir "sacrifié l’honneur de sa fille pour quelques dirhams, s’était désisté en acceptant une offre à 20 000 dirhams.

Mots clés: Pédophilie , Harcèlement sexuel , Enfant , Kenitra

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact