Un Marocain tué à Istanbul : hostilité croissante envers les Arabes ?

19 août 2023 - 17h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Un Marocain de 57 ans a succombé à ses blessures après avoir été pris à partie par un chauffeur de taxi à Istanbul, en Turquie, où la haine contre les étrangers, surtout les Arabes, monte.

La communauté marocaine en Turquie est en deuil. Vendredi, un Marocain de 57 ans résidant dans le pays depuis environ 13 ans est décédé, à Istanbul, après avoir été pris à partie par un chauffeur de taxi qui a refusé de le conduire à destination, en raison de la « courte distance » considérée comme économiquement non rentable, fait savoir le média turc Zaman. « Un ressortissant marocain de 57 ans, qui n’a pas été accepté dans un taxi en raison d’une « courte distance » a été battu à coups de pied et de poing en pleine rue par un chauffeur de taxi. L’homme qui est tombé au sol et s’est cogné la tête est mort », à l’hôpital, rapporte Restitutor Orientis sur X, ex-Twitter.

À lire : Une Marocaine de Turquie appelle à l’aide

« Nous condamnons fermement ce comportement qui a coûté la vie à ce concitoyen », a déclaré à Al-Hurra Ayoub Salem, chef du Conseil de la communauté marocaine en Turquie, avant de s’indigner : « Comment une telle question peut-elle conduire à l’assassinat d’une personne ? » Il dit collaborer « avec le consulat du Maroc pour suivre le dossier ». « La famille de la victime et nous, en tant que société civile, appelons les autorités turques à faire toute la lumière sur ce qui s’est passé et à faire aussi que l’auteur rende des comptes », a-t-il souligné. Après le drame, le chauffeur de taxi a été « assigné à résidence » jusqu’à la fin des enquêtes, ont rapporté des médias locaux. Information démentie par Ayoub Salem. Celui-ci a affirmé que la police l’avait libéré dans l’attente de l’enquête. « Le choc est que comment un homme dont il est prouvé qu’il a commis ce crime peut être libéré, même si son acte serait intentionnel », a-t-il déploré.

À lire :Arrêtés en Turquie, deux Marocains expulsés vers la Syrie

Ce drame intervient dans un contexte de préoccupations croissantes concernant les mauvais traitements et les expériences négatives subis par les étrangers en Turquie, notamment ceux d’origine arabe. Cette année, deux Marocains ont été arrêtés, maltraités dans un centre de rétention avant d’être expulsés par les autorités turques vers la ville septentrionale d’Azaz, contrôlée par les forces d’opposition en Syrie. Ils avaient été pris pour des ressortissants syriens.

">August 18, 2023

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Turquie - Istanbul - Décès - Vidéos - MRE

Aller plus loin

Arrêtés en Turquie, deux Marocains expulsés vers la Syrie

Pris pour des ressortissants syriens, deux Marocains ont été arrêtés, maltraités dans un centre de rétention avant d’être expulsés par les autorités turques vers la ville...

Casablanca : Poignardé à mort pour du bruit

À Casablanca, un quinquagénaire a été poignardé à mort en pleine rue dans le quartier populaire de Derb Sultan par son voisin qui lui reprochait de causer un tapage nocturne. Le...

Une Marocaine de Turquie appelle à l’aide

Une vloggeuse marocaine résidant en Turquie se dit victime de violences conjugales à répétition et demande aux autorités marocaines de lui apporter un soutien juridique et social.

Séisme en Turquie : six décès au sein de la communauté marocaine

Six personnes d’origine marocaine sont décédées, selon le dernier bilan du séisme qui a durement frappé la Turquie dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 février.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.