Arrêtés en Turquie, deux Marocains expulsés vers la Syrie

17 août 2023 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Pris pour des ressortissants syriens, deux Marocains ont été arrêtés, maltraités dans un centre de rétention avant d’être expulsés par les autorités turques vers la ville septentrionale d’Azaz, contrôlée par les forces d’opposition en Syrie.

Alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement en Europe via la frontière terrestre de la Turquie, Azzedine Erremmach né en 1996 et Nabil Rochdi, né en 1993, ont été arrêtés par les autorités turques début 2023. En janvier, ces dernières les ont expulsés vers la ville septentrionale d’Azaz, contrôlée par les forces d’opposition en Syrie, notamment la Coalition nationale syrienne opposante au régime d’al-Assad depuis 2012. Azzedine a été arrêté, envoyé dans un centre de rétention à Edirne, puis dans la ville méridionale d’Adana. Il venait de tenter de passer en Grèce. Son compatriote Rochdi a été arrêté par des soldats turcs après avoir tenté de passer en Bulgarie. Il était entré en Turquie par l’aéroport Sabiha Gokcen d’Istanbul.

À lire : La Turquie va-t-elle extrader le Belgo-marocain Abdelilah El Messaoudi ?

Pourtant, ces jeunes ont informé les autorités turques qu’ils étaient des ressortissants marocains et non syriens, rapporte Middle East Eye. « J’ai informé les autorités turques de ma nationalité marocaine et j’ai montré mes papiers. Mais ils ont insisté pour m’envoyer en Syrie, au mépris de mes déclarations. […] Ils ne nous ont même pas fourni d’interprète pour nous [traduire]. Malgré nos efforts pour communiquer, ils nous ont envoyés en Syrie contre notre volonté. Je n’ai aucun lien avec la Syrie », raconte Azzedine. Même son de cloche chez Rochdi : « Bien que je leur aie répété que je n’étais pas syrien, ils m’ont envoyé de force en Syrie. […] Je les ai informés que je devais être renvoyé au Maroc, mais mes demandes ont été ignorées. En l’absence d’interprètes, nous avons eu du mal à contacter les autorités marocaines ». À en croire les deux jeunes marocains, ils ont été maltraités par des officiers turcs pendant leur détention.

À lire :L’Espagne expulse un djihadiste marocain, prétendu homosexuel

Après leur détention, les deux jeunes hommes ont été remis au service anti-contrebande de la ville frontalière d’Azaz « dans le cadre d’une campagne d’expulsion aléatoire ayant concerné des centaines d’autres jeunes » venus de Syrie. Dans une déclaration aux médias, le chef du département de lutte contre la contrebande et la drogue au point de passage syrien de Bab al-Salama a expliqué qu’Azzedine et Rochdi auraient « tenté de communiquer avec les autorités officielles au Maroc et en Turquie ». San succès. La représentation diplomatique du royaume à Ankara aurait « bloqué les numéros des jeunes hommes, après leurs communications répétées ».

À lire :Turquie : un Marocain sous le coup d’expulsion à cause du voile

Les deux ressortissants marocains ont toute de même « réussi à fournir les originaux de leurs documents d’identité, lesquels ont été réceptionnés par voie postale à Istanbul depuis leur pays, puis transférés au procureur de la République au tribunal d’Azaz, afin d’enclencher la procédure d’extradition à la demande de Turquie, pour enfin les remettre aux autorités marocaines », indique-t-on. Par la suite, l’ambassade du Maroc à Ankara est entrée en contact avec les autorités de la ville d’Azaz, pour faciliter leur retour au pays.

Sujets associés : Expulsion - Syrie - Turquie - Arrestation

Aller plus loin

Turquie : un Marocain sous le coup d’expulsion à cause du voile

Arrêté puis placé en détention, un Marocain est sous le coup d’une expulsion pour avoir exigé le port du voile à une caissière dans un supermarché d’Istanbul.

Des Marocains arrêtés à la frontière de la Syrie

Les forces turques, via leurs services de renseignement et leurs gardes-frontières, ont arrêté 134 personnes, dont des Marocains qui tentaient de traverser la frontière entre la...

La Turquie va-t-elle extrader le Belgo-marocain Abdelilah El Messaoudi ?

La Belgique demande à la Turquie l’extradition du Belgo-marocain Abdelilah El Messaoudi surnommé “Black”, définitivement condamné à huit ans de prison par le tribunal d’Anvers.

Un Marocain tué à Istanbul : hostilité croissante envers les Arabes ?

Un Marocain de 57 ans a succombé à ses blessures après avoir été pris à partie par un chauffeur de taxi à Istanbul, en Turquie, où la haine contre les étrangers, surtout les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire Hassan Iquioussen : les avocats de France vent de debout contre la décision du Conseil d’État

Le Syndicat des avocats de France (SAF), le Groupe d’information et de soutien aux immigrés (GISTI) et Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) apportent leur soutien à l’imam de Lourches Hassan Iqioussen visé par un avis d’expulsion de...

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Des ennuis pour les mosquées qui ont soutenu Hassan Iquioussen ?

Depuis quelques jours, une rumeur selon laquelle la préfecture a convoqué des responsables du Conseil départemental du culte musulman (CDCM) qui ont apporté leur soutien à Hassan Iquioussen, imam de Lourches accusé d’antisémitisme, et dont l’expulsion...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.