Un Marocain décroche le prix du meilleur couscous de France

23 novembre 2020 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Le Marocain Hamid Miss, chef de La Pente Douce à Toulouse, s’est vu décerner le prix du meilleur couscous de France.

"J’ai été surpris d’avoir été retenu parmi 109 candidats de toute la France et sélectionné parmi les cinq meilleurs. Je l’ai été encore davantage quand j’ai su que j’avais gagné. Je suis surtout heureux d’avoir donné à Toulouse cette récompense", a-t-il confié à La Dépêche. Le plat de ce chef de 45 ans a séduit le jury de l’émission culinaire de Paris Première "Très, Très bon".

Ce natif de Kénitra a développé son amour pour la cuisine en grandissant parmi les femmes dont sa mère Hadda. "J’ai vécu au Maroc jusqu’à l’âge de 14 ans avant de venir retrouver mon père en France, se souvient-il. Je suis arrivé à Valence d’Agen (Tarn-et-Garonne), sans papier. Rien n’était simple. J’ai appris le français tout seul. Il fallait que je m’en sorte. Je ne voulais pas être expulsé".

Après sa régularisation, il a été recruté en mécanique de précision chez Airbus. "Après mon service militaire à Clermond-Ferrand, j’ai rejoint les chasseurs alpins où je suis resté deux ans. J’ai failli y faire carrière avant de renoncer et de revenir à Toulouse", raconte Hamid. La rencontre avec celle qui deviendra plus tard son épouse le fait revenir à ses premières amours : la cuisine. "J’ai rencontré mon épouse Tiphaine. Un déclic m’a fait comprendre que ce métier était mon rêve et ma vraie passion", dit-il.

Hamid s’évertue à connaître la gastronomie française à travers les livres de cuisine, les reportages. Il découvre les chefs talentueux qui auréolent la cuisine de lettres de noblesse et les secrets des plats traditionnels : le coq au vin, le pot-au-feu, le gratin dauphinois, etc. En parallèle, il travaille comme plongeur dans plusieurs établissements du centre-ville.

Par la suite, l’idée d’ouvrir un restaurant lui vient à l’esprit. Lui et sa compagne achètent une maison pour faire table d’hôte : "On recevait nos amis pour des moments de partage en toute simplicité". Il est très vite remarqué pour son talent. La Pente Douce voit le jour à Toulouse. Outre les plats toulousains, le restaurant se spécialise dans le couscous et y apporte une touche particulière. Les clients en raffolent. "Il atteint des sommets", commente François-Régis Gaudry, journaliste gastronomique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Toulouse - Restauration - Cuisine marocaine

Aller plus loin

Le plus beau restaurant du monde est marocain

Après la gare de Kénitra en 2009, le Palais Ronsard a décroché, jeudi à Paris, le prix Versailles du plus beau restaurant du monde. Il est décerné par l’Organisation des...

Le Franco-marocain, Roschdy Zem, décroche le César du meilleur acteur

L’acteur franco-marocain, Roschdy Zem, a été récompensé, vendredi soir, par le César du meilleur acteur dans le polar sombre “Roubaix, une lumière” d’Arnaud Desplechin.

Le couscous ou la graine magique

Le couscous est devenu depuis le 16 décembre, patrimoine immatériel de l’Unesco. Une victoire pour l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, qui ont mis de côté leurs...

La romancière hispano-marocaine Najat El Hachimi remporte le Prix Nadal 2021

«  Lundi, ils nous aimeront  », de la romancière marocaine Najat El Hachimi a remporté le Prix Nadal 2021. Ce prix créé depuis 1944 récompense le meilleur roman original et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Un ancien employé du roi Hassan II propose des spécialités marocaines à Thomery

Un ancien employé du roi Hassan II a ouvert un nouveau food truck sur la place de l’Église de Thomery (Seine-et-Marne), où il ne propose pas de burgers mais des spécialités marocaines.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Cafés et restaurants au Maroc : un secteur en danger de mort ?

Face à la fermeture de nombreux cafés et restaurants, les professionnels du secteur tirent la sonnette d’alarme. Ils ont saisi Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et exigent une...

Maroc : ces cafetiers, ces profiteurs !

Bon nombre de Marocains sont mécontents des propriétaires de cafés qui pratiquent des tarifs exorbitants des boissons, et plutôt de la « place » pendant les matchs de l’équipe nationale marocaine à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Côte d’Ivoire 2024).

Cafés et restaurants marocains : au bord de la faillite, ils appellent à l’aide

Au Maroc, les propriétaires de cafés et restaurants dont le secteur est au bord du gouffre plaide pour un allègement fiscal. Les taxes et impôts imposés par certaines communes tuent leurs commerces.

Le Maroc, l’une des meilleures destinations gastronomiques au monde

Le Maroc fait partie des neuf meilleures destinations gastronomiques au monde, selon le célèbre magazine National Geographic.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.