Recherche

Des Marocaines revendiquent des plages 100% pour femmes

© Copyright : DR

13 août 2015 - 11h55 - Maroc

A Tanger, des Marocaines revendiquent le droit de nager dans des plages dédiées exclusivement aux femmes. Elles ont même lancé une campagne sur Facebook pour exprimer leur point de vue.

Dans la page Facebook intitulée "Mer pour femmes", des milliers de femmes ont réagi à cet appel. A Tanger en général et dans les plages de la ville du détroit en particulier, le phénomène des violences et du harcèlement sexuel dont sont victimes les femmes, enregistre une hausse inquiétante, expliquent-elles.

Ces femmes veulent se baigner dignement à l’abri des réactions malveillantes de certains hommes. "Ici, la majorité des femmes évitent la mixité et ne veulent pas commettre de pêchés en se déshabillant devant des hommes. La mixité est contraire aux us et coutumes de la ville qui était et est encore une ville conservatrice...,", écrivent ces femmes.

"Tanger dispose d’une longue bande côtière, où il y a de la place pour tout le monde, alors pourquoi on ne réserve pas une partie de cette côte exclusivement aux femmes, ainsi on aura conservé notre dignité et on pourra profiter de nos vacances sans désobéir à Dieu", ajoutent-elles.

La plage concernée est celle de la baie de Malabata. "Nous nous voulons pas généraliser l’idée au niveau de toutes les plages de la ville..., mais ceux qui soutiennent cette initiative sont priés de participer à la pétition adressée aux responsables de la commune urbaine de la ville du détroit".

Sur la toile, les commentaires pleuvent. Les uns accusent ces femmes d’épouser les idées extrémistes de l’organisation terroriste "Daech", certains développent même des scénarios sur comment seraient ces plages réservées aux femmes en proposant par exemple de hauts murs pour séparer les hommes des femmes sur les plages.

D’autres pensent que cette revendication coïncidant avec l’approche des élections communales prévues le 4 septembre prochain serait politisée et n’aurait rien à avoir avec les principes religieux.

Les gays s’en mêlent également affirmant que si le vœux de ces femmes est exhaussé, ils demanderaient eux aussi des plages exclusivement pour homosexuels.

Pour les modernistes, des plages sans femmes seraient très mornes et manqueraient totalement d’intérêt, alors que les conservateurs estiment que "si certains revendiquent le droit de porter des mini-jupes et d’autres libertés, alors pourquoi des femmes n’auraient pas le droit de se baigner dans des plages dédiées exclusivement aux femmes. La mixité n’est-elle pas interdite dans les bains traditionnels publics au Maroc, alors pourquoi nous n’aurions pas le droit de nager entre femmes...".

Dans les années ’1960 et ’1970, une partie de la plage de Martil, 9 km au nord de Tétouan était strictement réservée aux femmes. Quelques kilomètres plus loin à Cabo Négro, une petite plage était réservée aux touristes nudistes. Certains internautes affirment qu’à Al Hoceïma une plage serait dédiée depuis longtemps aux femmes.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact