Les Marocains ne seront pas obligés de se faire vacciner contre le Covid-19

13 novembre 2020 - 09h00 - Ecrit par : A.S

Aucun projet de loi n’a été envoyé au Parlement sur l’obligation de la vaccination contre le Covid-19, indique une source du gouvernement marocain.

À quelques jours de la date retenue pour le lancement d’une large campagne de vaccination contre le coronavirus, un document, largement relayé sur les réseaux sociaux annonce le vote d’un projet de loi pour imposer le vaccin anti-Covid-19 avec des sanctions aux personnes qui s’opposent à la vaccination de leurs concitoyens.

Dans un démenti repris par la Map, le gouvernement a indiqué que ce document est un faux. Il invite la population à faire preuve de prudence face à ces genres de documents.

Au cours d’une rencontre au palais de Rabat, le roi Mohammed VI a donné des orientations aux autorités compétentes afin de mener dès les tout prochains jours, une large campagne de vaccination contre le coronavirus.

Tags : Mohammed VI - Gouvernement marocain - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : comment se passera la vaccination de la population ?

Dans quelques semaines, le Maroc va procéder au lancement d’une campagne de vaccination à grande échelle contre le Covid-19. Le directeur du laboratoire de biotechnologie de la...

Maroc : polémique sur le prix du vaccin contre le Covid-19

Le ministère de la Santé a formellement démenti les fausses informations au sujet de l’acquisition d’un vaccin chinois anti-Covid-19 à 27 dirhams la...

Vaccin contre le coronavirus : quand la presse salue l’initiative royale

Le roi Mohammed VI a décidé, lundi 9 novembre d’élargir la vaccination à toutes les couches de la population. Cette décision, relayée par les médias locaux fait l’unanimité dans la...

Le vaccin chinois bientôt mis à la disposition du Maroc

La Chine qui a développé un vaccin contre le coronavirus est sur le point de le mettre à la disposition du Maroc, un de ses partenaires dans la lutte contre la pandémie. Il faut...

Nous vous recommandons

De nombreux Marocains annulent leur voyage au Hajj

La participation des Marocains au hajj sera faible cette année. Et pour cause, bon nombre d’entre eux se désistent. Mohamed Semlali, président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc explique les raisons qui expliquent ce...

Divorce de Loubna Abidar

L’actrice marocaine Loubna Abidar vient d’annoncer le divorce d’avec son mari après quatre ans de vie commune.

Visas : réaction des Français du Maroc suite à la décision française

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens suscite une réaction de la part de l’antenne marocaine du bureau national des Français du Monde. Elle dénonce ce projet et appelle...

Ce que le limogeage de Vahid Halilhodzic coûterait au Maroc

Le Maroc pourrait se séparer de son sélectionneur national avant la coupe du monde prévue en novembre prochain. Son limogeage « ne coûtera aucun dirham au budget de l’État », selon Faouzi Lekjaa.

Maroc : fin des regroupements familiaux dans les tribunaux

Les nombreuses plaintes enregistrées sur les relations de parenté dans les tribunaux ont trouvé une oreille attentive. Le président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mohamed Abdennabaoui, a suspendu les regroupements familiaux dans les...

Maroc : les hôpitaux gangrenés par la corruption

Le secteur de la Santé serait l’un des domaines les plus affectés par la corruption au Maroc. Dans le public comme dans le privé, le phénomène a atteint un niveau inquiétant, suscitant des inquiétudes chez les...

Vahid Halilhodzic change de méthode avec les joueurs marocains

Le rendez-vous manqué de Conakry en raison du coup d’État survenu le dimanche 5 septembre, a permis au sélectionneur des Lions de l’Atlas de travailler pour la cohésion du groupe perturbée depuis quelques jours par les différends nés de la non-convocation...

Sahara : la Suisse tend la main au Maroc et au Polisario, l’Algérie réagit

La Suisse est préoccupée par la question du Sahara. Elle accepte d’accueillir à nouveau les tables rondes entre le Maroc et le Polisario. De son côté, l’Algérie oppose un refus catégorique.

Quand Casablanca était la cité des transexuels

Casablanca n’est pas que la ville réputée pour être la plus grande maison close à ciel ouvert du monde à l’époque coloniale, c’est aussi le lieu où les opérations transgenres s’enchaînaient au grand bonheur des transsexuels. La ville doit cette triste réputation...

Mort d’Emin et Pisly : les parents veulent faire pression sur le Maroc

Les parents d’Emin et Pisly demandent au gouvernement de Pedro Sánchez de profiter de cette période de bonne entente pour « faire pression » sur le Maroc afin que justice soit rendue pour la mort des deux...