Recherche

À Marrakech, des baisses jusqu’à 40% pour certains riads

© Copyright : DR

16 mai 2021 - 17h40 - Economie - Par: S.A

Au Maroc, l’immobilier est l’un des secteurs durement touchés par le coronavirus. À Marrakech, par exemple, certains riads ont vu leur prix dégringoler de 30 à 40 %.

Actuellement les ventes sont difficiles sur le marché des petites maisons d’hôtes – des exploitations familiales de cinq à sept chambres, a déclaré au journal américain The New York Times Colin Bosworth, propriétaire de l’agence immobilière « Bosworth Property » à Marrakech, expliquant que l’absence du tourisme a entraîné des baisses de 30 à 40 % des prix. Toutefois, « les prix restent stables, car l’intérêt des acheteurs européens a considérablement augmenté », a déclaré Maud Faujas, directrice de l’agence immobilière Emil Garcin à Marrakech, faisant savoir que les prix des riads dans la médina de Marrakech commencent à partir de 250 000 euros et pourraient constituer une source fiable de revenus locatifs.

« Même un petit logement que vous pouvez louer pour 200 à 250 euros la nuit est la meilleure chose à acheter en tant qu’investissement », a-t-elle ajouté. Quant aux prix des villas situées sur les 15 parcours de golf de 18 trous autour de Marrakech, ils varient entre 500 000 euros et environ 1 million d’euros. Maud Faujas a également fait savoir que les prix des somptueuses maisons de la banlieue commencent à environ 3 millions d’euros.

Les acquéreurs étrangers sont majoritairement des Européens. Les Français sont dans le peleton de tête. « Nous sommes à trois heures de Paris et de Genève, et à deux heures de Madrid », a souligné Colin Bosworth. Plus récemment, des investisseurs du Mexique, de Singapour et des États-Unis ont manifesté leur intérêt, sachant que les touristes européens risquent d’envahir Marrakech une fois la pandémie apaisée, a-t-il ajouté. Pour Maud Faujas, deux décisions ont suscité un engouement auprès des Marocains juifs vivant ailleurs, qui souhaitent acheter des maisons de vacances dans la ville ocre. Il s’agit de la décision du Maroc de normaliser ses relations avec Israël et du lancement prévu de vols directs entre les deux pays.

Mots clés: Marrakech , Immobilier , Acquisition

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact