Un Marocain reçoit le prix du meilleur professeur de l’année 2021 en Inde

15 septembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Un Marocain vient de recevoir le prix du meilleur professeur et académicien de l’année 2021 en Inde. Le chercheur a été distingué pour ses contributions dans le domaine de l’enseignement, de la formation en mathématiques, de la didactique et de la recherche scientifique.

Hicham Maadan, professeur au Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation de la région de Béni Mellal-Khénifra a été primé dans la catégorie « Innovation en mathématiques, recherche et didactique » pour son projet « l’innovation dans l’apprentissage et l’enseignement des Maths » qui constitue une contribution au développement des mathématiques et leur enseignement. Il s’agit d’un projet pédagogique intégré adapté à tous les cycles de l’enseignement primaire, collégial et qualifiant, qui intègre la méthodologie marocaine de l’enseignement et de méthodes renouvelées en vue de la promotion des mathématiques dans le milieu scolaire.

Le chercheur de 32 ans qui poursuit ses études de doctorat à l’Université Sultan Moulay Slimane, mène depuis 2012, des études en vue d’asseoir une ingénierie moderne pour une formation alliant les apprentissages des mathématiques et la réalité vécue des élèves pour les filières des maths en les intégrant dans tous les aspects de la vie. Fier de cette distinction, Maadan, a confié à M24 tout son bonheur, vu que son projet a été sélectionné parmi plusieurs autres, preuve de la reconnaissance de l’efficacité du système scolaire marocain.

Il faut rappeler que le professeur Hicham Maadan a été nominé pour des prix similaires au niveau national et international depuis 2017. Le brillant chercheur a représenté le Maroc en 2012 à l’Espace Mathématique francophone (EMF) en Suisse et en France. Il a également été ambassadeur du projet mondial des mathématiques dirigé par l’Institut américain de mathématiques (American Institute of Mathematics).

La Fondation pour la Recherche Académique (UIJIR Academic Research Foundation) est une organisation affiliée au gouvernement indien. Elle récompense les meilleurs projets dans le domaine de la recherche scientifique interdisciplinaire et encourage les initiatives innovantes en matière de didactique et de la pédagogie de l’enseignement au niveau international.

Sujets associés : Inde - Education - Distinction - Beni Mellal - Khénifra - Recherche

Aller plus loin

Deux scientifiques marocains parmi les 50 meilleurs scientifiques du monde

Deux chercheurs marocains de l’Université Mohammed V de Rabat, Rajaa Cherkaoui El Moursli et Farida Fassi, figurent dans la liste des 50 meilleurs scientifiques du monde.

Emirats Arabes Unis : un Marocain récompensé pour ses inventions scientifiques

L’ingénieur et scientifique marocain, Rachid Yazami, a été décoré, mardi à Dubaï, par la médaille Mohammed Ben Rached d’excellence scientifique, dans la catégorie "Réalisations...

Une société indienne investit 100 millions dollars au Maroc

La société indienne, Samta Group, a annoncé, mardi, des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc dans le secteur des mines.

Le Maroc falicite la délivrance des visas aux investisseurs indiens

Le Maroc va octroyer un visa d’une validité d’un an aux investisseurs indiens, désireux d’explorer le marché marocain.

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Étonnante découverte de fossiles de dinosaures au Maroc

Des fossiles d’abelisauridae, des dinosaures parents éloignés des tyrannosaures, ont été découverts au Maroc, ce qui relance le débat, ouvert depuis plus de 200 ans, sur l’extinction des dinosaures de la surface de la terre.