France : du changement après le meurtre de Bouchra Bouali

5 décembre 2021 - 10h40 - Ecrit par : A.P

Très prochainement, les victimes de violences conjugales en France seront systématiquement informées de la sortie de prison de leur conjoint ou ex-conjoint violent, a annoncé Éric Dupond-Moretti, le ministre français de la Justice, après la mort de Bouchra Bouali, la Marocaine poignardée à mort par son ex-compagnon à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

Bouchra, la Marocaine de 44 ans tuée vendredi 26 novembre par son ex-compagnon fraichement sorti de prison, serait peut-être encore en vie si elle avait été informée de la mise en liberté de ce dernier. Ce 104ᵉ féminicide enregistré à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), a ramené sur le tapis la question de la protection complète des victimes de violences conjugales. Ainsi, pour éviter que de tels drames ne surviennent, la justice entend mettre en place un dispositif d’alerte systématique des victimes dès la libération de leur conjoint violent, fait savoir Le Parisien.

À lire : Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

« J’ai pris une circulaire extrêmement claire le 19 mai dernier. J’ai demandé à tous les parquets que systématiquement les victimes soient avisées de la libération de leur conjoint violent. Dans le prolongement de cette circulaire, nous publierons prochainement un décret pour rendre cette information obligatoire », a déclaré Éric Dupond-Moretti, lors d’une présentation devant la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale.

À lire : Epinay-sur-Seine : une marche en hommage à Bouchra le 9 décembre

Pour Pauline Baron, coordinatrice du collectif #NousToutes, il est certes « essentiel d’informer la victime », mais « on ne doit pas faire peser entièrement la mise en sécurité de la victime par elle-même ». Dans une intervention jeudi sur RTL, elle a suggéré aux autorités de « réévaluer le dispositif de sécurité » de la victime après la sortie d’un conjoint violent, ajoutant que dans le cas de Bouchra, cette réévaluation aurait peut-être permis de savoir qu’un bracelet anti-rapprochement aurait été plus efficace qu’un téléphone grave danger.

À lire : Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

Le gouvernement, pour sa part, « a fait le job », estime le garde des Sceaux. « Durant cette mandature, on a fait énormément de choses même si le crime nous rappelle parfois, hélas, qu’on n’en a pas fait assez peut-être », a soutenu Éric Dupond-Moretti, précisant que toutes les juridictions ont été renforcées en moyens pour protéger les femmes victimes de violences. « J’entends On fait rien, on fait rien à chaque fois qu’il y a un malheur et un drame, on n’attend même pas le temps de la compassion… La critique nihiliste est absolument insupportable », a déploré le ministre de la Justice.

Tags : France - Violences et agressions

Aller plus loin

Epinay-sur-Seine : une marche en hommage à Bouchra le 9 décembre

La marche en hommage à Bouchra, la Marocaine tuée par son ex-compagnon le 26 novembre devant chez elle à Épinay-sur-Seine, initialement prévue ce samedi, a été finalement reportée...

Tuée en France par son mari, la famille de Bouchra demande son rapatriement (vidéo)

Malgré les nombreuses démarches envers les représentations diplomatiques du Maroc en France, la famille de la Marocaine poignardée à mort à Vauvert par son compagnon le 24 juillet...

Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

Un Marocain a été arrêté mercredi à Barbastro en Espagne pour avoir poignardé à mort son ex-femme, également d’origine marocaine. Les trois enfants du couple, tous mineurs, ont été...

Hommage à Bouchra, la Marocaine poignardée à mort par son ex-compagnon

Une centaine de personnes ont participé jeudi 9 décembre 2021 à une marche blanche en mémoire de Bouchra Bouali, une Marocaine de 44 ans, poignardée à mort par son ex-compagnon, –...

Nous vous recommandons

L’ambassadeur d’Algérie a quitté le Maroc

Les tensions entre l’Algérie et le Maroc ne sont pas près de baisser. Alger vient de décider de mettre fin aux fonctions de son ambassadeur à Rabat, Abdelhamid Abdaoui.

Maroc : plus de divorces et forte baisse des mariages

La crise sanitaire n’a pas seulement impacté l’économie marocaine, mais a également provoqué une vague de divorces et surtout une baisse de mariages. C’est ce que révèle l’Association nationale des jeunes...

« Hamza mon bb » s’en prend au chanteur Douzi

Le compte Hamza mon bb a repris du service. Sur Instagram, il révèle des scandales sur le chanteur marocain de raï Abdelhafid Douzi, plus connu sous le mononyme Douzi.

Alerte à la neige au Maroc

Le royaume enregistrera une baisse des températures cette fin de semaine, provoquant des averses orageuses localement fortes et des flocons de neige.

Une Marocaine arrêtée en Turquie pour avoir insulté Erdogan (vidéo)

Soupçonnée d’avoir insulté la Turquie d’« État terroriste » et son président, Recep Tayyip Erdogan, une touriste marocaine a été arrêtée en Turquie,

Un nouveau mall ouvre ses portes à Marrakech

Le nouveau centre commercial Medina Mall Marrakech a ouvert ses portes samedi. Un nouveau repère du shopping qui se veut une vitrine du Made in Morocco et promet une expérience alliant authenticité et...

Alstom investit 100 millions de dirhams à Fès

Déjà installée à Fès, la société Alstom a annoncé de nouveaux investissements, avec la création d’une nouvelle ligne de production, qui sera opérationnelle début 2023.

Royal Air Maroc programme de nouveaux vols de rapatriement

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 décembre, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) va programmer des vols spéciaux entre le 19 et le 23 décembre au départ du Maroc et à destination...

Sète : des MRE en colère

Pour contenir les accrochages observés au niveau des abords du port de Sète, depuis qu’une troisième ligne a été créée en direction du Maroc, le Préfet de l’Hérault a décidé de restreindre l’accès au port de Sète pour les passagers sans billets. Bien trop de...

Maroc, pays africain le plus attractif

Le Maroc est le pays africain le plus attractif en 2022. C’est ce qui ressort des Indices d’attractivité et de stabilité de l’Institut Amadeus.