Meurtre d’un Marocain en Espagne : culpabilité avérée, racisme non prouvé

23 novembre 2023 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le présumé meurtrier de Younès Bilal, le Marocain de 38 ans tué à Mazarrón (Murcie) en juin 2021, a été reconnu coupable des faits, mais le caractère raciste du crime n’a pas été établi.

Le procès s’est ouvert le vendredi 10 novembre et a pris fin mardi dernier avec le verdict du jury populaire qui a reconnu la culpabilité de l’accusé qui a tiré à trois reprises sur Younès dans la nuit du 13 juin 2021 dans un bar à Mazarron (Murcie). Dans sa décision, le jury rappelle que la victime et l’accusé ont eu une discussion « assez vive et tendue » au cours de cette soirée. Le Marocain a ensuite rejoint ses amis à leur table et l’accusé a quitté l’établissement.

Plus tard, l’accusé, muni d’un vieux fusil non déclaré, est retourné à la terrasse du bar avec l’intention de tuer la victime. Une fois sur place, il s’est dirigé vers le Marocain et a tiré sur lui, le touchant à la poitrine. Alors que la victime s’était effondrée au sol, il lui a tiré deux autres coups de feu à bout portant dans l’abdomen. Younès a été transporté à l’hôpital où il a rendu l’âme.

À lire : Racisme en Espagne : 25 ans de prison requis contre le meurtrier d’un Marocain

Le jury n’a pas toutefois établi le caractère raciste du crime. Lors du procès, le parquet a requis 21 ans de prison contre l’accusé pour le meurtre et un an pour le délit de détention illégale d’armes, ainsi que l’interdiction de résider ou de se rendre à Mazarrón pendant 10 ans. Le parquet demande aussi le versement d’une indemnisation de 190 000 euros à la femme et au fils mineur de la victime, et de 90 000 euros à ses parents résidant au Maroc.

L’avocat de la femme de Younès, soutenant que le crime a une connotation raciste, a réclamé 200 000 euros pour le fils cadet, 150 000 euros pour la femme et 30 000 euros pour les deux enfants de celle-ci, issus d’une précédente relation mais qui vivaient avec le couple.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Racisme - Homicide

Aller plus loin

Accusé d’être pro-Palestinienne, une famille marocaine harcelée aux Pays-Bas

Une famille maroco-néerlandaise a été contrainte de quitter leur maison à Urk après avoir subi des menaces et des attaques pendant plus d’un mois et demi, notamment des pierres...

Younes Bilal, tué en Espagne, enterré au Maroc

Younes Bilal, le jeune Marocain victime de crime raciste à Mazarrón (Murcie), a été enterré dimanche au Maroc.

Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

Le Marocain Younes Blal, 39 ans, abattu dimanche à Mazarrón, a été victime d’un crime raciste, selon sa femme Andrea, qui soutient qu’« il ne s’agit pas d’un règlement de...

Racisme en Espagne : 25 ans de prison requis contre le meurtrier d’un Marocain

Accusé de meurtre à connotation raciste sur Younes Bilal, le Marocain de 38 ans tué à Mazarron (Murcie) en 2021, Carlos Patricio plaide la légitime défense. Il risque jusqu’à 25...

Ces articles devraient vous intéresser :

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...