Recherche

Décès de l’imam M’Hamed Rabiti, grande figure du Val Fourré

M’Hamed Rabiti

12 janvier 2021 - 12h40 - Société - Par: S.A

Affaibli depuis plusieurs mois, l’ex-imam de Mantes-la-Jolie, M’Hamed Rabiti est décédé, dans la nuit de vendredi à samedi à 3 heures du matin à Marrakech. Il avait 71 ans.

Grande figure l’islam à Mantes-la-Jolie, l’imam était au service de la communauté musulmane pendant 30 ans à la salle de prière de la rue Ambroise-Paré. En 1982, il était à l’origine de la création de l’association cultuelle Othmane-Ibn-Affane, dont il devint recteur. Il était aussi à l’origine de la construction de la mosquée du même nom. Ce lieu de culte est géré aujourd’hui par le Maroc et a la capacité d’accueillir plus de 2000 personnes.

Depuis l’annonce de son décès, les hommages pleuvent. «  C’est la personne qui a sorti les prières des caves vers le grand jour, confie au journal Le Parisien un élu qui l’a longtemps fréquenté. Il fait partie de toute une génération d’anciens qui ont apporté un peu de dignité aux musulmans des quartiers. À l’époque, on les considérait comme des blédards un peu incultes. Lui, et sa poignée de fidèles, ont réussi à se faire entendre des autorités. Ils sont les premiers à avoir compris leur importance.  »

L’ancien député-maire (LR) Pierre Bédier, actuel président du conseil départemental des Yvelines salue «  un homme exceptionnel de gentillesse et de dévouement, d’énergie et d’engagement. En permettant l’édification de la mosquée Othmane-Ibn-Affane, il a laissé une trace ineffaçable à la hauteur de sa piété  ». «  On lui doit l’une des plus grandes mosquées de la région parisienne. Il s’est dépensé sans compter pour la communauté. Le reste est secondaire  », confie un père de famille du Val-Fourré.

Mots clés: Décès , Marrakech , Religion , Islam , Mantes-la-Jolie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact