Recherche

Midelt : les adieux du Maroc au dernier survivant du massacre de Tibhirine

© Copyright : DR

25 novembre 2021 - 11h00 - Société - Par: G.A

Décédé dimanche dernier dans son monastère situé à Midelt, à l’âge de 97 ans, le père Jean-Pierre Schumacher a été enterré mardi 23 novembre.

Seul survivant du carnage du monastère trappiste algérien de Tibhirine en 1996, le père Jean-Pierre Schumacher repose désormais dans sa ville d’adoption. La population locale a rendu un hommage mérité au moine, le qualifiant d’« homme discret », d’« érudit » et d’une « grande bonté ».

À lire : Décès du dernier moine de Tibhirine au Maroc

Selon Barlamane, les obsèques ont duré deux heures. Un moment d’intenses émotions au cours duquel une vingtaine de personnes ont accompagné la procession funéraire, aux côtés des proches et frères dans la foi.

À lire : Le dernier moine de Tibhirine guérit du Covid-19 au Maroc

Rappelons que Jean-Pierre Schumacher, a échappé au massacre ayant causé la mort de sept moines trappistes du monastère de Tibhirine. Ils ont été enlevés et assassinés en 1996 pendant la guerre civile en Algérie, dans des circonstances restées confuses. Mis à part une revendication des islamistes du Groupe islamique armé (GIA) en pleine guerre civile, plus rien n’a filtré sur ce qui s’est réellement passé ce jour-là.

À lire : Deux moines agressés par un déséquilibré à Tanger

En 2010, Jean-Pierre Schumacher venait s’installer au Maroc où il est devenu le prieur d’une petite communauté de moines trappistes de l’Ordre cistercien dans l’Atlas marocain. « Il disait souvent que sa survie était un appel de Dieu à témoigner, chose qu’il a faite toute sa vie », raconte M. Nourissat.

Mots clés: Religion , Midelt , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact