Recherche

Maroc : on lui rase la tête car soupçonnée d’espionnage

© Copyright : DR

20 mai 2016 - 11h55 - Société - Par: Bladi.net

La police vient d’annoncer l’arrestation de deux étudiants à Meknès. Ils sont accusés d’avoir rasé la tête de l’employée d’une cafétéria de l’université car ils la soupçonnent d’espionnage.

Dans un communiqué publié jeudi, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique avoir interpellé deux étudiants inscrits à la faculté des sciences de Meknès pour « leur implication présumée dans l’agression, avec coups et blessures, d’une fille mineure ». Ils lui avaient lié les mains, « couvert ses yeux d’un châle en coton et rasé de force ses cheveux », ajoute la DGSN.

Lors de leur arrestation, des armes blanches de gros calibre ont été trouvées chez les deux prévenus, poursuit le communiqué, ajoutant que l’un d’eux a été admis à l’hôpital après avoir fait un malaise lors d’une tentative de fuite.

Depuis des années, les universités marocaines font face à des rivalités parfois meurtrières entre associations d’étudiants, que ce soit d’extrême gauche, amazighes, sahraouies ou encore islamistes.

Mots clés: Meknès , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) , Police marocaine , Garde à vue

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact