Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

15 novembre 2022 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Mohamed Ziane, 79 ans, a été interdit de quitter le Maroc après ses propos contre le roi Mohammed VI. « C’est une décision arbitraire », dénonce l’avocat et fondateur du Parti libéral du Maroc à El Independiente. Il dit avoir été informé de l’existence de cette mesure par la police alors qu’il s’apprêtait à embarquer sur un vol pour l’étranger.

« Tout ça, c’est de la pression. Ils essaient de m’intimider. Ils prétendent qu’il y a une autre nouvelle affaire contre moi, mais je ne sais rien d’autre. Le motif est sûrement lié à mes opinions », a déclaré l’homme politique qui ne pense pas « changer [ses] opinions, car ce serait un harakiri politique ».

À lire : Poursuivi pour avoir insulté le roi Mohammed VI

Depuis la publication en octobre de l’entretien accordé au même journal et dans lequel il déplorait les longs séjours « anormaux » de Mohammed VI à Paris, Ziane a été traité par certains médias marocains d’« hérétique », « fou », « terroriste », « traître » et « cinquième chroniqueur ».

« Il y a une procédure en cours devant la justice, pour laquelle j’ai été condamné à trois ans de prison, juste parce que j’ai exprimé mon opinion et ma position », rappelle Ziane qui a décidé de porter plainte « contre toute personne qui cherche à porter atteinte à sa liberté de circuler, qui est un droit approuvé par la constitution du Royaume et qui doit être respecté par toutes les autorités, y compris Son Altesse ».

Sujets associés : Mohammed VI - Droits et Justice - Mohamed Ziane

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Sebta : un ancien ministre arrêté pour abus sur des mineurs, dont des Marocains

Le médecin Javier Guerrero, très connu à Sebta pour avoir été ministre de la Santé, a été arrêté mercredi en tant que présumé auteur d’abus sur des mineurs, dont des Marocains. Vendredi,...

Maroc : 4 ans de prison pour "offense" au roi Mohammed VI

Mohamed El-Sakaki, alias "Moul Lkaskita" fera effectivement 4 ans de prison ferme et payera une amende de 40 000 dirhams. La Cour d’appel de Settat a confirmé, mardi 18 février...

Poursuivi pour avoir insulté le roi Mohammed VI

Le procès du youtubeur Mohamed Sekaki, plus connu sous le nom de "Moul Kaskita", a commencé mardi 24 décembre dernier au tribunal de première instance de Settat, en présence de...

Maroc : un youtubeur condamné pour offense au roi Mohammed VI

Mohamed Sekkaki, plus connu sous le surnom de Moul Kaskita, a écopé, jeudi 26 décembre, de quatre ans de prison ferme pour "offense au roi Mohammed VI" et pour "diffamation" et...

Nous vous recommandons

Mohammed VI

Les parents de Rayan remercient le roi Mohammed VI

Les parents de Rayan, le garçonnet de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, ont exprimé leur gratitude au roi Mohammed VI, ainsi qu’à l’ensemble des équipes de...

Les MRE du Canada manifestent à Rabat (vidéo)

Près de 12 000 Canadiens et MRE du Canada sont bloqués au Maroc, suite à une décision du gouvernement canadien de suspendre tous les vols directs en provenance du Maroc, du 29 août au 29 septembre 2021, en raison de la circulation au Maroc de faux tests...

Incendies en Algérie : le Maroc propose son aide

Solidaire avec l’Algérie qui fait face depuis lundi soir à des incendies apparemment d’origine criminelle, le roi Mohammed VI a ordonné la mobilisation de deux avions spécialisés pour aider à combattre le feu. Le Maroc attend «  l’accord des autorités...

Le festival du film de Marrakech n’aura pas lieu cette année

La 19ᵉ édition du Festival International de Film de Marrakech n’aura pas lieu, du moins en novembre 2020, comme prévu initialement par le comité d’organisation. Raison invoquée : la crise sanitaire liée à la pandémie du...

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Droits et Justice

Un siège flambant neuf pour la police casablancaise

La Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) dispose d’un nouveau siège flambant neuf pour abriter ses services chargés des investigations criminelles. L’infrastructure a été officiellement inaugurée dimanche à...

Nationalité marocaine : poursuite du procès des Israéliens

L’examen de l’affaire de contrefaçon de documents officiels pour l’obtention de la nationalité marocaine au profit d’Israéliens se poursuit. La cour d’appel de Casablanca a auditionné mercredi dernier les mis en cause parlant la langue...

Affaire Ghali : l’enquête reste ouverte encore pour six mois

L’enquête judiciaire sur l’affaire Ghali restera ouverte pendant encore au moins six mois. Ainsi en a décidé le juge d’instruction du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, après le non-lieu provisoire prononcé en ce qui concerne l’ancienne ministre, Arancha...

La justice marocaine aux trousses des milliardaires

Des milliardaires marocains qui ont été nommés à de hautes fonctions ou élus députés ou présidents de commune, font face à la justice. Ils seraient impliqués dans des affaires de corruption, de dilapidation des deniers publics ou de mauvaise...

Attentats de Catalogne : réduction de peine pour deux Marocains

Le tribunal de grande instance de l’Audience nationale a annoncé mercredi la réduction de peine de dix ans de deux des trois condamnés du double attentat qui a fait 16 morts en Catalogne en 2017.

Mohamed Ziane

Mohammed Ziane dans l’œil du cyclone

Le ministère de l’Intérieur compte poursuivre en justice l’ex-bâtonnier Mohammed Ziane. Il lui est reproché d’avoir fait des « déclarations irresponsables » au sujet des institutions sécuritaires nationales.

L’avocat Mohamed Ziane bientôt poursuivi

Le ministère de l’Intérieur veut poursuivre l’avocat Mohamed Ziane pour ses propos diffamatoires contre la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Maroc : le fils d’un ancien ministre condamné à 3 ans de prison

Près de 6 mois après son interpellation, le fils de Me Ziane a été condamné à 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 30 000 DH. Il lui est reproché son implication présumée dans une affaire de confection et de commercialisation de masques chirurgicaux...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

L’ancien ministre Mohamed Ziane condamné à trois ans de prison

Poursuivi pour de multiples chefs d’accusation, l’ancien ministre Mohamed Ziane a été condamné mercredi par le tribunal de première instance de Rabat, à trois ans de prison, et au paiement de plusieurs...