Maroc : réunion d’urgence des producteurs d’agrumes

7 mars 2022 - 23h20 - Ecrit par : A.S

Réunion urgente ce lundi 7 mars 2022 de l’Association des producteurs d’agrumes au Maroc (ASPAM). L’objectif est d’examiner la situation des agrumiculteurs marocains, impactés par le conflit russo-ukrainien.

Comme si la sécheresse intense, la hausse du prix du transport et autres soucis liés à la culture des fruits ne suffisaient pas, les producteurs marocains d’agrumes doivent faire face aux difficultés liées à la crise qui secoue l’Ukraine et la Russie. À l’instar de nombreux pays, le Maroc qui entretient avec les deux pays en conflit, des relations dans de nombreux secteurs, ne sera pas épargné.

À lire : Agrumes : les professionnels réclament un plan d’urgence

En effet, « vu l’arrêt complet de l’activité d’exportation causé par ledit conflit, les revenus des producteurs d’agrumes seraient en repli d’environ 20 % », révèle Ahmed Derrab, secrétaire général de l’ASPAM. Selon lui, la réunion de ce lundi permettra de prendre les mesures nécessaires pour remédier aux difficultés auxquelles les producteurs font face et qui se sont intensifiées avec la crise russo-ukrainienne.

À lire :Le Maroc, troisième exportateur mondial de mandarines

Selon les données publiées par l’Office des Changes, en 2021, les exportations se sont chiffrées à 654 MDH et englobent principalement les agrumes, les fruits frais ou secs, le sucre brut ou raffiné, les fraises et framboises, les pièces pour voitures et véhicules de tourisme. Les agrumes écoulés en Russie sont au total de 323 MDH, soit près de 50 % du total des exportations vers la Russie.

À lire : Russie : l’interdiction d’exportation des fruits et légumes européens profite au Maroc

« Le volume des exportations des agrumes dans la région de l’Oriental a reculé de 40 % comparé à la saison précédente. Cette situation résulte de plusieurs facteurs », fait savoir Mohamed El Ghazi, responsable administratif et financier à l’ASPAM. En plus du coût de production devenu exorbitant, les producteurs marocains doivent également faire face aux taux de fret élevés cette année.

Tags : Agriculture - Exportations - Consommation

Aller plus loin

Maroc : baisse de plus de 30% de la production d’agrumes

La production marocaine d’agrumes a baissé de 30 %, par rapport à l’année dernière. Les conditions météorologiques seraient à l’origine de cette...

Russie : l’interdiction d’exportation des fruits et légumes européens profite au Maroc

La Russie vient de prolonger d’un an son interdiction de fruits et légumes européens sur son territoire imposée depuis 2014. Cette mesure, qui pénalise des pays comme l’Espagne qui...

Maroc : record des exportations d’agrumes cette saison

Cette saison a été très florissante pour les exportations marocaines d’agrumes. Selon le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et...

Guerre en Ukraine : les professionnels de la filière agrumes au Maroc craignent le pire

Depuis l’exclusion de la Russie du système de messagerie interbancaire Swift, les exportateurs marocains d’agrumes croisent les doigts pour être payés, même si la probabilité de...

Nous vous recommandons

L’Algérie recule : la pression de l’Europe a payé

L’ambassade d’Algérie près l’Union européenne (UE) a assuré vendredi que les échanges commerciaux avec l’Espagne n’ont pas été suspendus et que l’approvisionnement en gaz du pays n’est pas en danger.

Une actrice mexicaine raconte son arrestation par la police marocaine

L’actrice mexicaine Mariana Echeverria a révélé sur son compte Instagram qu’elle et son mari ont été arrêtés par la police puis libérés lors de leur séjour au Maroc.

Roger Milla présente ses excuses au Maroc

Suite à ses propos controversés sur le Maroc et l’Égypte, l’ancien international Camerounais, Roger Milla, a dit regretter ses mots, présentant ses excuses aux pays maghrébins.

Espagne : des MRE victimes d’un grave accident de la route à Grenade

Deux bus transportant des Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont entrés en collision à Moraleda de Zafayona, une commune de la province de Grenade, dimanche 3 juillet, faisant un mort et plusieurs blessés...

Pour limiter la fuite des cerveaux, le Maroc augmente le salaire des médecins

À compter de 2023, les médecins, pharmaciens et dentistes du secteur public verront leur rémunération et leur statut professionnel revalorisés. Cette mesure prise par le gouvernement est censée limiter la fuite des...

Maroc : Thomas Reilly ému de revenir au Maroc pour un séjour privé

L’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne au Maroc, Thomas Reilly, est revenu au Maroc pour un séjour privé. Sur son compte Twitter, le diplomate semble ému de retrouver les couleurs et la chaleur du...

Voici le plan de Sebta et Melilla pour ne plus dépendre du Maroc

Le gouvernement espagnol prévoit de mettre en œuvre en urgence un plan stratégique pour lutter contre le «  blocus économique du Maroc  » sur Ceuta et Melilla.

Un sénateur algérien appelle à l’imposition du visa pour les Marocains

Alors que la rupture par l’Algérie des relations diplomatiques avec le Maroc ne concerne pas le volet consulaire, un sénateur algérien a appelé Alger à imposer le visa aux Marocains.

Lancement de la version actualisée de la plateforme « MAGHRIBCOM »

Une nouvelle version de la plateforme virtuelle « MAGHRIBCOM » a été mise en place par le ministère délégué chargé des Marocains du monde. Elle a été actualisée afin de permettre une promotion effective des MRE et surtout l’amélioration de tous les services et...

Comment l’ONEE veut limiter les pertes et les fraudes

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut finir avec les problèmes de pertes et de fraudes. Dans ce sens, il déploie son système intégré basé sur les compteurs électriques intelligents.