Agrumes : les professionnels réclament un plan d’urgence

27 octobre 2021 - 23h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Les professionnels des agrumes marocains demandent une aide au transport pour se maintenir sur les marchés de proximité ainsi qu’un plan de sauvegarde du secteur.

À une semaine de la campagne d’exportation qui s’annonce très difficile, l’inquiétude gagne encore les rangs des producteurs et exportateurs d’agrumes. Les responsables de l’interprofessionnel évoquent l’envolée des coûts logistiques et le transport maritime conteneurisé, rapporte Challenge.

Selon leur estimation, les surcoûts varient entre 1,20 et 1,50 DH/kg selon les destinations et le mode de transport. C’est presque l’équivalent de la recette moyenne que le producteur a réalisée au cours des trois dernières années. Même le mode de transport en bateaux frigorifiques classiques (en vrac) affiche une hausse de 20 % en moyenne, souligne la même source.

A lire : Les exportations d’aubergines marocaines vers les États-Unis menacées

Conséquence, les agrumes marocains ne seront pas compétitifs face à la concurrence égyptienne ou turque dont les exportateurs d’agrumes bénéficient depuis quelques années d’une forte baisse de leurs monnaies respectives, en parallèle à des coûts de production.

Face à cette situation, l’interprofession prévient des difficultés à desservir la Russie, l’Amérique du Nord et les pays du Golfe absorbent plus de 50 % des exportations annuelles marocaines. Ce qui va entrainer une perte de près de 2 milliards de DH.

Sujets associés : Exportations - Agriculture - Compétitivité

Aller plus loin

Coronavirus : croissance soutenue des exportations agricoles pendant la pandémie

Contrairement à d’autres produits, les exportations des produits agricoles ont enregistré de belles performances pendant la période de crise sanitaire due au coronavirus, a...

Le Maroc exporte 45 000 tonnes d’agrumes aux Etats-Unis par an

Pour le compte de cette saison, le Maroc va exporter 45 000 tonnes d’agrumes vers les États-Unis, ceci dans le cadre de l’Accord de libre-échange (ALE) qui lie les deux pays.

Guerre en Ukraine : les professionnels de la filière agrumes au Maroc craignent le pire

Depuis l’exclusion de la Russie du système de messagerie interbancaire Swift, les exportateurs marocains d’agrumes croisent les doigts pour être payés, même si la probabilité de...

Le Danemark refoule les oranges marocaines

Le Danemark a alerté sur une forte présence de résidus du pesticide Chlorpyrifos dans les oranges marocaines importées par les Pays-Bas. Ce pesticide a été interdit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Le Maroc dispose d’un stock de blé de six mois

Le stock de blé du Maroc s’élève à six mois, selon le gouvernement, en réponse aux craintes de coupures d’approvisionnement et de hausses de prix liés au conflit russo-ukrainienne associé à la sécheresse qui touche le pays.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.