Expulsion imminente d’Espagne du salafiste marocain Mohamed Badaoui

22 octobre 2022 - 12h21 - Espagne - Ecrit par : P. A

La justice espagnole a ordonné l’expulsion du salafiste marocain Mohamed Badaoui, accusé d’endoctrinement djihadiste et de radicalisation des mineurs de la communauté musulmane de Reus (Tarragone) dont il est le chef.

Le tribunal de Reus a décidé vendredi du transfert de l’activiste Mohamed Said Badaoui au Centre d’internement des étrangers (CIE) de Barcelone, en attendant son expulsion. La veille, l’Audience nationale a ordonné son expulsion en raison de ses propos radicaux et ses liens présumés avec des terroristes. Mohamed Badaoui, président de l’Association de défense de la communauté musulmane de Reus, a nié ces accusations après son arrestation en août par la police nationale.

À lire : L’Espagne arrête le salafiste marocain Mohamed Saïd Badaoui

L’Audience nationale a refusé de surseoir à l’expulsion, arguant que l’arrêté d’expulsion pris par le secrétaire d’État est basé sur la plainte du commissaire général à l’information de la police nationale qui « révèle le radicalisme idéologique de l’accusé » et « l’endoctrinement dans sa communauté avec la diffusion de postulats pro-djihadistes ». Le Marocain est aussi accusé de contribuer, avec ses discours, à la montée du radicalisme dans la province de Tarragone.

Dans le rapport de police, l’activiste est accusé d’endoctriner principalement les groupes « vulnérables et manipulables », notamment les mineurs non accompagnés d’origine marocaine. Pour toutes ces raisons, l’Audience nationale a approuvé l’expulsion de Mohamed Badaoui, estimant qu’il est une menace à la sécurité nationale et peut nuire aux relations entre l’Espagne et d’autres pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Droits et Justice - Expulsion - Islam - Mohamed Badaoui

Aller plus loin

Maroc : le salafiste Abou Naim arrêté

Les forces de l’ordre ont interpellé, mardi 17 mars 2020, le salafiste Abou Naim pour avoir vertement critiqué la décision de fermeture des mosquées en vue de contrer la...

La justice espagnole confirme l’expulsion de l’imam marocain Yahya Benaouda

L’Audience nationale a confirmé l’expulsion du Marocain Yahya Benaouda, imam de la mosquée de Talayuela (Cáceres, Estrémadure), accusé de salafisme. Il avait fait appel de la...

L’Espagne expulse un imam marocain

La police espagnole a arrêté mardi l’imam de la mosquée de Talayuela (Estrémadure), Yahya Benaouda, accusé de salafisme. Il sera expulsé vers le Maroc dans les prochaines heures.

L’Espagne arrête le salafiste marocain Mohamed Saïd Badaoui

La police a arrêté mardi Mohamed Saïd Badaoui, chef de la communauté islamique de Reus (Tarragone), accusé d’être une menace pour la sécurité nationale. L’activiste marocain,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date l’Aïd Al-Adha au Maroc selon les calculs scientifiques

Le premier jour de l’Aïd al-Adha au Maroc sera célébré le lundi 17 juin 2024, correspondant au 10ᵉ jour du mois de Dhou al-Hijja de l’année 1445 de l’Hégire. Cette annonce émane des calculs astronomiques effectués par des scientifiques.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Officiel : l’Aïd Al-Adha aura lieu le lundi 17 juin au Maroc

Le 1ᵉʳ Dou Al Hijja de l’an 1445 de l’hégire correspondra au samedi 8 juin 2024 et l’Aïd Al-Adha sera célébré au Maroc le lundi 17 juin, a annoncé vendredi soir le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Hôtels au Maroc : la fin du certificat de mariage ne plaît pas à tout le monde

Au Maroc, la levée de l’exigence d’un certificat de mariage dans les hôtels est loin de faire l’unanimité. Alors que certains Marocains ont célébré cette évolution comme une étape vers plus de liberté personnelle et de vie privée, d’autres estiment que...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...