Expulsion imminente d’Espagne du salafiste marocain Mohamed Badaoui

22 octobre 2022 - 12h21 - Espagne - Ecrit par : A.P

La justice espagnole a ordonné l’expulsion du salafiste marocain Mohamed Badaoui, accusé d’endoctrinement djihadiste et de radicalisation des mineurs de la communauté musulmane de Reus (Tarragone) dont il est le chef.

Le tribunal de Reus a décidé vendredi du transfert de l’activiste Mohamed Said Badaoui au Centre d’internement des étrangers (CIE) de Barcelone, en attendant son expulsion. La veille, l’Audience nationale a ordonné son expulsion en raison de ses propos radicaux et ses liens présumés avec des terroristes. Mohamed Badaoui, président de l’Association de défense de la communauté musulmane de Reus, a nié ces accusations après son arrestation en août par la police nationale.

À lire : L’Espagne arrête le salafiste marocain Mohamed Saïd Badaoui

L’Audience nationale a refusé de surseoir à l’expulsion, arguant que l’arrêté d’expulsion pris par le secrétaire d’État est basé sur la plainte du commissaire général à l’information de la police nationale qui « révèle le radicalisme idéologique de l’accusé » et « l’endoctrinement dans sa communauté avec la diffusion de postulats pro-djihadistes ». Le Marocain est aussi accusé de contribuer, avec ses discours, à la montée du radicalisme dans la province de Tarragone.

Dans le rapport de police, l’activiste est accusé d’endoctriner principalement les groupes « vulnérables et manipulables », notamment les mineurs non accompagnés d’origine marocaine. Pour toutes ces raisons, l’Audience nationale a approuvé l’expulsion de Mohamed Badaoui, estimant qu’il est une menace à la sécurité nationale et peut nuire aux relations entre l’Espagne et d’autres pays.

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Droits et Justice - Expulsion - Islam - Mohamed Badaoui

Aller plus loin

L’Espagne met la pression sur les imams marocains

Trois imams marocains, considérés comme une menace à la sécurité nationale, ont été expulsés d’Espagne et une trentaine, fichés comme des extrémistes, ont été interdits d’accès...

Vague d’arrestations dans les milieux salafistes marocains

Une vague d’arrestations dans les milieux salafistes marocains a été menée par les services de police dans plusieurs villes à travers le royaume.

L’Espagne expulse le salafiste marocain Mohamed Badaoui

Le salafiste marocain Mohamed Said Badaoui, détenu depuis un mois au Centre d’internement des étrangers (CIE) de Barcelone, a été expulsé samedi au Maroc par les autorités...

L’Espagne expulse un imam marocain

La police espagnole a arrêté mardi l’imam de la mosquée de Talayuela (Estrémadure), Yahya Benaouda, accusé de salafisme. Il sera expulsé vers le Maroc dans les prochaines heures.

Ces articles devraient vous intéresser :

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.