Recherche

Mohamed Yatim sort de son mutisme

© Copyright : DR

11 janvier 2020 - 14h00 - Maroc

Quelques mois après sa sortie du gouvernement, Mohamed Yatim, ancien ministre de l’Emploi, revient sur le devant de la scène.

Révocation du gouvernement, relation avec Abdelilah Benkirane, situation politique et sociale du Maroc, situation interne du PJD… Mohamed Yatim se confie à Al Ayyam.

« Contrairement à ce que l’on a dit et cru, depuis son départ de l’Exécutif, Benkirane n’a jamais essayé de nuire à la bonne marche du gouvernement, ni à celle du parti. Ceux qui ont donné à ses sorties médiatiques un caractère de revanche, ne connaissent pas sa personnalité », a déclaré Mohamed Yatim, qui a tressé les lauriers au prédécesseur de l’actuel Chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani. Selon l’ancien ministre de l’Emploi, Abdelilah Benkirane fut un secrétaire général exceptionnel qui a fait rayonner le Parti de la justice et du développement (PJD).

S’exprimant sur son départ du gouvernement, Yatim a dressé un bilan positif de sa gestion. Il a martelé que sa révocation n’est nullement liée aux affaires de mœurs dont il avait été accusé. Seulement, l’annonce de sa sortie du gouvernement, a-t-il dit, a été une grosse déception. Il a laissé entendre qu’il n’avait pas été surpris de cette révocation, puisqu’il avait coutume de dire à ses collaborateurs qu’il était conscient d’occuper un siège éjectable.

« J’ai toujours à l’esprit, l’attitude du docteur Saadeddine El Othmani qui, lorsqu’il a été démis de sa fonction de ministre des Affaires étrangères, a repris normalement son travail dans son cabinet et a continué à assister aux travaux du secrétariat général du parti », a-t-il ajouté.

Opinant sur le dernier remaniement ministériel, Yatim avance que cela n’est pas synonyme de failles dans la gestion de la chose publique ; mais cela répond à l’appel lancé par le roi Mohammed VI, lors de son discours du trône. Le Souverain avait, a-t-il rappelé, appelé à un changement visant à restructurer l’équipe, réduire le nombre de ministres et à insuffler un sang nouveau avec de jeunes compétences.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact