Recherche

Mohammed Ziane dans l’œil du cyclone

© Copyright : DR

5 décembre 2020 - 08h30 - Société - Par: I.L

Le ministère de l’Intérieur compte poursuivre en justice l’ex-bâtonnier Mohammed Ziane. Il lui est reproché d’avoir fait des « déclarations irresponsables » au sujet des institutions sécuritaires nationales.

Selon le ministère de l’Intérieur, certaines personnes, dont Mohammed Ziane ont récemment utilisé les réseaux sociaux et sites électroniques pour discréditer des institutions sécuritaires nationales. Ces individus ont publié des contre-vérités qui viennent induire en erreur l’opinion publique nationale et porter atteinte à l’image de ces institutions, sous-évaluer leur action et semer le doute sur leur rendement, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Dimanche 29 novembre dernier, Mohammed Ziane a appelé à la dissolution de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) dans un long discours à l’intention des militants de sa formation.

Pour le ministère, ces déclarations mensongères représentent « une diffamation explicite et une atteinte claire aux fonctionnaires de ces institutions ». Il s’agit également d’ « un affront à l’encontre d’une instance réglementée, émanent d’individus supposés faire preuve d’un minimum de responsabilité et d’honnêteté et affirme se réserver le droit de recourir à la justice à ce sujet. », précise le ministère de l’Intérieur.

Mots clés: Mohamed Ziane , Ministère de l’Intérieur Maroc , Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)
Aller plus loin:

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact