Maroc : alerte sur une pénurie de cartes bancaires

7 juillet 2021 - 14h10 - Economie - Ecrit par : A.T

Des millions de cartes bancaires pourraient manquer dès le second semestre 2021 à cause de difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs. À l’instar d’autres pays, l’inquiétude est grandissante au Maroc face à une pénurie. Le royaume renouvelle environs 3 millions de cartes par an.

« Sans amélioration de la situation, des millions de cartes vont manquer » s’alarme la direction de la Smart Payment Association (SPA), un organisme qui représente les plus grands fabricants de cartes de paiements, comme Thalès ou Idemia. Dans un communiqué de presse, la structure pointe l’urgence d’agir pour protéger ces entreprises de la pénurie de semi-conducteurs, un problème d’approvisionnement qui touche le monde entier, fait savoir le journal Le Matin.

Au Maroc comme partout ailleurs, la vie quotidienne et les affaires sont de plus en plus régies par les cartes de paiement. Avec la bancarisation qui progresse et les paiements par chèque qui régressent, la plupart des paiements de consommation autres qu’en espèces sont effectués à l’aide de cartes dans les magasins physiques. Les cartes sont également essentielles pour accéder aux espèces dans les distributeurs. Le commerce en ligne est lui aussi concerné au premier plan. Il en va de même pour le tourisme puisque la carte est désormais plébiscitée par les voyageurs pour leurs règlements.

Selon les chiffres du Centre monétique interbancaire, le marché marocain s’élève à 17,9 millions de cartes bancaires à fin juin 2021. Le nombre de cartes renouvelées par an avoisine les 3 millions.

A lire : Interpol fait arrêter un Marocain pour piratage de comptes bancaires internationaux

Sécuriser une chaîne d’approvisionnement ininterrompue pour les cartes de paiement est donc essentiel à la vie quotidienne et au commerce. Comme les cartes de paiement sont émises à l’ouverture d’un compte bancaire, renouvelées régulièrement après leur date d’expiration ou remplacées en urgence lorsqu’une carte est perdue ou compromise, plus de 3 milliards de cartes de paiement conformes à la norme EMV doivent être produites et livrées chaque année aux consommateurs du monde entier.

Maintenant, avec la pénurie mondiale de puces, une autre menace est apparue. Les goulots d’étranglement largement signalés dans l’approvisionnement en puces sont devenus si critiques que les fabricants de cartes de paiement sont confrontés à des difficultés croissantes pour obtenir les puces nécessaires à la production de cartes. Cette crise ne montre aucun signe d’essoufflement à mi-2021 et se poursuivra donc encore en 2022. La SPA prévoit des perturbations importantes dans la production de cartes de paiement, ce qui affectera la capacité de ses membres.

L’association a engagé des actions auprès des banques centrales et des gouvernements pour obtenir, auprès des sociétés fabricantes de semi-conducteurs, une priorité plus élevée sur la production des puces nécessaires aux cartes de paiement et pour assurer leur approvisionnement adéquat.

Sujets associés : Banques - Informatique - Alerte

Aller plus loin

Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Au Maroc, retirer de l’argent via les guichets automatiques bancaires (GAB) est une mission impossible pour de nombreux citoyens. Certains guichets manquent cruellement de...

Maroc : hausse du nombre de cartes bancaires en 2021

Au 31 décembre 2021, les cartes émises par les banques marocaines ont atteint 17,9 millions de cartes, en hausse de 4,1 % par rapport à un an auparavant. Plus de la moitié des...

Maroc : record de transactions par cartes bancaires, les MRE en tête

La monétique marocaine se rétablit peu à peu au premier semestre de cette année. Le nombre de transactions par cartes bancaires marocaines et étrangères auprès des sites...

Maroc : la mort programmée des guichets bancaires

Entre 2019 et 2020, soit en un an, le Maroc a perdu 45 guichets bancaires. C’est la preuve que ces installations physiques perdent de plus en plus leur importance dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Forte croissance des bénéfices des banques marocaines en 2021

À fin 2021, les banques marocaines ont poursuivi leur solide croissance, en dépit de la conjoncture internationale défavorable. Elles ont enregistré au titre de cette année, une hausse 76,4 % de profits, après une contraction observée en 2020, selon le...

Le virement bancaire instantané au Maroc sera bientôt lancé

Bank Al-Maghrib a annoncé le lancement d’ici la fin de l’année, au Maroc, du virement bancaire instantané.

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des comptes bancaires.

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Maroc : hausse du nombre de cartes bancaires en 2021

Au 31 décembre 2021, les cartes émises par les banques marocaines ont atteint 17,9 millions de cartes, en hausse de 4,1 % par rapport à un an auparavant. Plus de la moitié des cartes est utilisée pour des opérations de retrait en cash.

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.