Recherche

Morad, rapatrié au Maroc, mais toujours décidé à retourner à Ceuta

© Copyright : DR

18 août 2021 - 17h00 - Société - Par: A.P

Le jeune Morad, 16 ans, fait partie du groupe de 15 mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés dimanche au Maroc. Mais il reste déterminé à retourner en Espagne dès que possible pour se construire un meilleur avenir.

Morad est arrivé à Ceuta dans la vague des migrants qui sont entrés en masse les 17 et 18 mai dernier. Dimanche, il a été rapatrié au Maroc et a déjà rejoint sa famille qui réside à Fnideq. Il avait quitté le Maroc pour se construire un meilleur avenir en Espagne, confie-t-il à El Faro de Ceuta. Depuis le Maroc, il raconte au journal comment s’est déroulé son retour. « Je ne voulais pas sortir… Sans aucune explication, on m’a demandé de monter dans une camionnette et c’est après que j’ai réalisé qu’on nous emmenait à la frontière », explique-t-il.

À lire : La justice espagnole ouvre une enquête sur le retour de mineurs au Maroc

À son arrivée au Maroc, il dit avoir passé plusieurs heures à attendre, sans obtenir plus d’explications, avant de rejoindre ses parents qui l’ont accueilli avec émotion. « Mes parents étaient très heureux de me revoir », a-t-il assuré, ajoutant que ses compagnons de voyage ont été quant à eux emmenés dans un centre de protection des mineurs à Martil.

À lire : Ceuta : des mineurs retournent dans la rue pour échapper au rapatriement

Morad regrette d’avoir été rapatrié au Maroc où selon lui il n’y a pas d’avenir et d’opportunités pour les jeunes. « Il n’y a absolument rien ici, il n’y a pas de travail, il n’y a rien », se plaint-il. C’est pourquoi le jeune homme est toujours déterminé à retourner en Espagne dès que possible pour se construire un avenir meilleur, même s’il reconnaît que durant les trois mois passés dans le centre de mineurs de Santa Amelia à Ceuta, il n’a pas pu faire grand-chose.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Rapatriement , Enfant , Espagne , Fnideq

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact