Une MRE veut révolutionner l’agriculture à Dubaï

23 octobre 2021 - 12h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Ghita Bahmad, une Maroco-québécoise de 33 ans, ingénieur alimentaire, veut révolutionner l’agriculture à Dubaï avec une technique de culture hors-sol utilisée au Canada pour la production de cannabis.

Après avoir passé deux mois et demi sur place pour réaliser une étude de marché, Ghita Bahmad, s’est installée à Dubaï où elle veut matérialiser un « désir ancien de mieux connaître le monde arabe », celui de produire des fruits et des légumes. Pour ce faire, elle mise sur l’aéroponie, plus précisément une technique de culture hors-sol utilisée au Canada pour la production de cannabis.

À lire : Aux États-Unis, un Marocain réalise son rêve américain

« Les racines des plantes ne reçoivent pas la solution nutritive en y baignant, mais par aspersion », explique-t-elle. Les plants sont installés dans des tours verticales hérissées de petits réservoirs ouverts à la fois vers l’extérieur, pour la partie aérienne de la plante, et l’intérieur, où les racines sont humidifiées par un réseau de tubes ». « Chaque tour de 2,40 m peut accueillir 304 plants. Dans un local de 930 mètres carrés, on loge 96 tours, permettant de produire 375 000 laitues par an », ajoute la trentenaire.

Ghita compte s’investir d’abord dans la culture de laitues, car « elle génère du chiffre d’affaires rapidement », rapporte Maville.com. D’autres productions notamment les fraises vont suivre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Dubaï - Emirats Arabes Unis - Cannabis - MRE

Aller plus loin

Des agriculteurs marocains de plus en plus intéressés par le Bio

Au Maroc, les agriculteurs passent de plus en plus de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. Un choix qui s’explique et pas seulement économiquement.

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Un Marocain parmi les soldats de Fort Riley ayant acquis la nationalité américaine

Un Marocain figure sur la liste des 16 soldats de Fort Riley qui ont obtenu la nationalité américaine. Sa compagne lui a été d’un grand soutien dans la procédure de naturalisation.

Fatiha Touimi, une Marocaine « épanouie » à Roubaix

D’origine marocaine, Fatiha Touimi est une « citoyenne qui aime Roubaix ». Connue pour son engagement citoyen contre toutes formes de discriminations, elle est l’une des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.