Une MRE veut révolutionner l’agriculture à Dubaï

23 octobre 2021 - 12h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Ghita Bahmad, une Maroco-québécoise de 33 ans, ingénieur alimentaire, veut révolutionner l’agriculture à Dubaï avec une technique de culture hors-sol utilisée au Canada pour la production de cannabis.

Après avoir passé deux mois et demi sur place pour réaliser une étude de marché, Ghita Bahmad, s’est installée à Dubaï où elle veut matérialiser un « désir ancien de mieux connaître le monde arabe », celui de produire des fruits et des légumes. Pour ce faire, elle mise sur l’aéroponie, plus précisément une technique de culture hors-sol utilisée au Canada pour la production de cannabis.

À lire : Aux États-Unis, un Marocain réalise son rêve américain

« Les racines des plantes ne reçoivent pas la solution nutritive en y baignant, mais par aspersion », explique-t-elle. Les plants sont installés dans des tours verticales hérissées de petits réservoirs ouverts à la fois vers l’extérieur, pour la partie aérienne de la plante, et l’intérieur, où les racines sont humidifiées par un réseau de tubes ». « Chaque tour de 2,40 m peut accueillir 304 plants. Dans un local de 930 mètres carrés, on loge 96 tours, permettant de produire 375 000 laitues par an », ajoute la trentenaire.

Ghita compte s’investir d’abord dans la culture de laitues, car « elle génère du chiffre d’affaires rapidement », rapporte Maville.com. D’autres productions notamment les fraises vont suivre.

Sujets associés : Canada - Dubaï - Emirats Arabes Unis - Cannabis - MRE

Aller plus loin

Des agriculteurs marocains de plus en plus intéressés par le Bio

Au Maroc, les agriculteurs passent de plus en plus de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture biologique. Un choix qui s’explique et pas seulement économiquement.

Un Marocain parmi les soldats de Fort Riley ayant acquis la nationalité américaine

Un Marocain figure sur la liste des 16 soldats de Fort Riley qui ont obtenu la nationalité américaine. Sa compagne lui a été d’un grand soutien dans la procédure de naturalisation.

Aux États-Unis, un Marocain réalise son rêve américain

Otmane Benjilany est un Marocain qui s’est installé dans l’Est de l’Iowa, aux États-Unis il y a 15 ans. Il a pu réaliser son rêve, celui de devenir propriétaire d’un restaurant.

Le meilleur boulanger de Paris est Maghrébin

Makram Akrout, 42 ans, s’est vu attribuer le prix de la « meilleure baguette de Paris » samedi dernier. Une consécration pour cet ancien sans-papier tunisien et fils de boulanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Marhaba 2022 : des mesures pour garantir une bonne phase retour

Dans le cadre de la planification des retours des Marocains de l’étranger venus en vacances au Maroc, des dispositions ont été mises en place, afin de faire face à l’intensité du trafic.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.